Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay

Dénaturation du mariage : le cardinal Vingt-Trois attendu chez le Premier ministre

Le Figaro fait un point de la mobilisation des chrétiens  :

"L'archevêque de Paris n'avait pas prévu de solliciter une audience avec le premier ministre, Jean-Marc Ayrault. Mais l'impression d'avoir rencontré à deux reprises la ministre de la Justice, Christiane Taubira – pourtant à l'initiative de ces premiers rendez-vous autour du mariage homosexuel – sans avoir été entendu, a poussé le cardinal à changer de régime et à s'adresser directement à Matignon (…)

 Il compte lui dire pourquoi l'Église s'oppose au mariage homosexuel. Et encore plus à l'adoption d'enfants par ces couples. Il entend également lui demander d'ouvrir un débat national, digne de ce nom, et non réservé aux seuls élus dont la majorité est acquise au projet.

De fait, cette opposition ecclésiale n'est pas d'ordre religieuse: le diocèse de Paris a effectivement publié sur son site une série d'arguments contre ce projet de loi dont aucun n'est théologique. Cette opposition est encore moins «homophobe». La conférence des évêques a publié jeudi 27 septembre une imposante déclaration affirmant qu'il fallait «entendre» la demande des homosexuels en trouvant une formule juridique plus solide que le PACS mais qui ne soit pas un «mariage», et récuser toute «tentation» homophobe.

Ce chef d'Église voit enfin de plus en plus d'évêques et de laïcs prendre position contre ce projet et appeler les gens à écrire à leurs députés et sénateurs pour qu'un débat de société soit enfin ouvert. Une opposition citoyenne s'organise ainsi dans le pays qui dépasse largement le cercle des catholiques. Mais le cardinal Vingt-Trois n'ira toutefois pas jusqu'à demander au premier ministre un référendum comme certains évêques l'ont suggéré (…)

Même si l'homme politique est maintenant loin de cet univers, il sera toutefois partagé entre sa récente profession de foi sur France 2, où il a défini son style de gouvernement par le souci de l'écoute et de la conciliation avec les «corps intermédiaires». Et une déclaration sans appel, le 20 septembre, devant les parlementaires socialistes à Dijon: «La France est une République laïque […] qui respecte les convictions religieuses et philosophiques, mais aucune ne peut s'imposer à tous. Le mode de vie des Français ne peut être soumis à aucune spiritualité. Une nouvelle étape pour l'égalité est engagée.»

Mardi 2 octobre c'est le président de la Fédération protestante, Claude Baty, qui annoncé pour le 13 octobre, une prise de position officielle des protestants en défaveur de ce projet de loi. Le même jour, les évêques orthodoxes de France ont également récusé cette perspective dans un communiqué qui annonce un document plus ample: «Pour l'Église orthodoxe, l'ontologie du mariage se fonde sur la complémentarité homme-femme.»

Partager cet article

5 commentaires

  1. “…il fallait «entendre» la demande des homosexuels en trouvant une formule juridique plus solide que le PACS mais qui ne soit pas un «mariage», et récuser toute «tentation» homophobe.
    On se demande pourquoi il fallait à l’époque s’opposer au PACS, ce qui est légal devient maintenant ipso facto moral, même pour la CEP.

  2. Je sais quoi faire à 14h. Prier pour que cette rencontre se passe dans la sérénité et pour que le coeur de M Ayrault s’ouvre à la justice et non au lobbying.

  3. Déo Gratias.
    Qu’il ne faiblisse pas !!!

  4. Et en la matière ce n’est pas une religion qui s’impose à tous, mais TOUTES les Religions, les Juifs, les Chrétiens, les Musulmans qui sont contre l’adoption de la loi sur la dénaturation du mariage.
    La seule pensée qui veux s’imposer à tous et la franche ultra minoritaire d’une infime partie des gay-lesb. qui n’ont de cesse d’imposer à tous leur idéologie de l’inversion. Le “héros” actuel de matignon devrait bien réfléchir à le décision qu’il va prendre sur ces sujets : dénaturation du mariage. (adoption, expérimentation sur l’embryon etc …).
    Car dés lors beaucoup entrerons en résistance forte (et donc économique) de plus nous demanderons que soit légalisé la MARIAGE RELIGIEUX AVANTt le civil, puisque pour notre Foi le Mariage Religieux est plus IMPORTANT qu’une PARODIE de “mariage civil”. Le collectif se crée actuellement.

  5. Effectivement il ne serait pas judicieux de s’opposer au PACS en même temps qu’au mariage, mais de là à demander son renforcement, c’est un peu gros !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services