Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay / L'Eglise : L'Eglise en France

Dénaturation du mariage : le temps de la mobilisation

La gravité de la situation appelle plus que jamais à l'unité dans l'action et à l'information continue. Ce post se propose de regrouper toutes les actions que chacun d'entre nous, unis dans un combat commun, peut mener à son niveau pour prendre part au défi qui nous attend. Sûrement incomplet, ce post sera mis à jour au fur et à mesure de nos informations et de vos contributions laissées dans les commentaires.

Déjà trois dates à bloquer pour trois actions unitaires : 20 octobre, 18 novembre et 1er décembre. Ca laisse de la place pour de nouvelles initiatives.

Agir

 - Assister au colloque "Famille et évangélisation" organisé par l'institut international Familiaris consortio le samedi 13 octobre au Sacré-Coeur de Montmartre.

– Rejoindre la marche de prière pour la vie et la famille de Renaissance catholique le samedi 20 octobre à 17h45 de Notre-Dame des Victoires.

– Se joindre à la journée de jeûne du mercredi 31 octobre initiée par la Famille missionnaire de l'Evangile de la Vie.

– Participer à la manifestation nationale à l'appel de Civitas le 18 novembre à 14h30 du ministère de la famille jusqu'à l'Assemblée nationale (encouragement de certains évêques).

 - Pour le 1er décembre, préparer, organiser et participer aux veillées de prière pour toute vie naissante auxquelles pourrait être ajoutée l'intention de prières pour les familles.

Banniere.jpg

– Compter parmi les 50 000 chapelets aux intentions de la Vie et de la Famille lancés par la Famille missionnaire de l'Evangile de la Vie.

– Souscrire à la pétition de Civitas.

– Signer la pétition de Catholiques en campagne.

 - Signer également la pétition de l'observatoire socio-politique du diocèse de Fréjus-Toulon pour obtenir un vrai débat sur le mariage.

– Demander un référendum national pour délégitimer le vote à venir au Parlemen, et poser ainsi les jalons d'une remise en cause de la loi en cas d'alternance.

– Répondre à l'appel d'Alliance Vita pour des mobilisations ponctuelles et choisir dans la liste des actions proposées.

– Participer à cette autre pétition.

Contacter ses élus

– Diffuser la

Cecplettre de Jacques Bompard à son maire et à ses adjoints.

– Témoigner de la nette opposition du collectif des maires pour l'enfance.

– Faire connaître la demande de reconnaissance du droit à l'objection de conscience par l'association des maires de France.

– Propager sans limitation les tracts et les dépliants de Paroles de catholiques.

Envoyer une carte de Catholiques en campagne à ses élus.

– Exiger des états généraux pour la famille demandés par le Collectif pour l'enfant.

– Suggérer à son maire de signer la pétition des maires et des élus.

Ecrire à son maire pour défendre le mariage.

– Viser l'objectif d'une manifestation de 20 000 maires dans les rues.

Communiquer vers son prochain et motiver ses proches

Montrer l'engagement des AFC.

Faire siennes et propager Les 10 bonnes raisons du diocèse de Paris de s'opposer à la dénaturation du mariage.

Diffuser la lettre aux prêtres de monseigneur Rey.

Lire et adopter l'homélie du Père Ludovic Frère, Recteur du Sanctuaire Notre-Dame du Laus,

– Être les porte-paroles de nos évêques qui s'engagent : Monseigneur Raffin ici, Monseigneur Turini ici, Monseigneur Batut ici, Monseigneur Aubry ici, Monseigneur Ginoux ici, Monseigneur Pontier ici, Monseigneur Le Saux ici, Monseigneur Legrez ici, Monseigneur Delannoy ici, Monseigneur Grua ici, Monseigneur Brincard ici, Monseigneur Dagens ici, Monseigneur Ulrich ici, Monseigneur Dubost ici, Monseigneur Pansard ici, Monseigneur Ballot ici, Monseigneur Lebrun ici, Monseigneur Poinard ici, Monseigneur Aumonier ici, Monseigneur d'Ornellas ici, Monseigneur Vingt-Trois ici, Monseigneur Lacrampe ici, Monseigneur Aillet ici, Monseigneur Minnerath ici, Monseigneur Daucourt ici, Monseigneur Barbarin ici et ici, Monseigneur Rey ici, Monseigneur de Germay ici, la note du Conseil « Famille et Société » de la Conférence des évêques de France, communiqué de 10 évêques de l'ouest, communiqué des six évêques de Normandie.

Aller vers tous les Français : ils sont tous concernés, toutes les religions sont unanimes : le communiqués des évêques orthodoxes de France ici, la déclaration du grand Rabbin de France ici, les Pentecôtistes ici, les Evangeliques ici, le Judaïsme ici, le CFCM ici.

Théo

Partager cet article

17 commentaires

  1. super idée, svp mettez-là en haut de page
    (et Mgr de Germay :http://www.corse.catholique.fr/Edito-Aout-2012 )

  2. Je dirais, premièrement, suivre le conseil de plusieurs évêques : écrire personnellement à son député, une lettre pas forcément très longue mais qui reprend deux ou trois arguments. C’est au nombre de lettres postales reçues (et pas des courriers anonymes, des courriels impersonnels, ou des pétitions sur internet qui n’ont qu’un impact limité) que les élus prendront en compte le mouvement de fond contre cette dénaturation du mariage.

  3. Bravo, tout simplement bravo
    – pour la démarche ;
    – pour l’esprit ;
    – pour l’appel à toutes les bonnes volontés et à l’unité !
    Avec des appels de ce genre, tout est possible…

  4. Mobilisation, certes… Mais éclatement des différentes actions… Voilà ce qu’in fine je lis.
    [Ah bon? Multiplication ne veut pas dire éclatement. JL]
    Je serais bien mal placée pour critiquer qui que ce soit. Votre article montre que nous pourrions être nombreux contre ce projet de loi absurde et délétère (chrétiens catholiques ou protestants de toutes sectes, juifs, mahométans, athées et, qui sait, peut-être même des francs maçons ; représentants élus, représentants des cultes, membres d’associations de diverse importance…).
    Mais voilà, hommes de bonne foi et de sens commun, nous serons, peut-être, une fois de plus, inaudibles. Une fois de plus, comme à chaque grand massacre.
    L’internet peut être une bien belle chose comme toute invention technique bien employée. Mais cette chose seule n’y peut suffire pas : pétitions par-ci, pétitions par-là, rassemblements restreints…et tout est dilué dans le vacarme du monde…
    [Pourquoi pensez -vous “rassemblements restreints”? Tout le monde peut s’y rendre! Pourquoi déplorer plusieurs pétitions? Tout le monde peut toutes les signer!
    Je ne comprends pas votre désarroi.
    JL]
    Quoiqu’il en soit, merci pour la centralisation que vous effectuez des différentes actions en cours…

  5. – pour les Evêques, il y a aussi Mgr Lebrun : http://catholique-saint-etienne.cef.fr/Mgr-Lebrun-reaffirme-les-reperes.html
    – et pour les actions, il y a aussi le colloque du samedi 13 octobre au Sacré-Coeur de Montmartre : http://www.etudesfda.com/iifc/le-programme

  6. Bravo pour cet appel!OUI, unissons nous contre les forces anti chrétiennes!

  7. Excellente initiative. Ca y est, pour moi c’est fait.

  8. Bravo pour l’invitation à la mobilisation !
    Dans quelle aberration la France s’apprête-t-elle à sombrer avec ce projet de loi hallucinant ! Pour satisfaire aux souhaits d’une petite minorité, tous les Français seront privés du titre d’honneur – et de douceur – s’il en est, de père et de mère ! Au lendemain de la naissance de votre enfant, le livret d’état civil vous privera du droit le plus élémentaire qui est le titre de père ou de mère, et privera votre enfant de la reconnaissance du lien avec vous comme père ou comme mère. Il faut ouvrir les yeux et dire non à cette folie dictée par l’idéologie.
    Vont donc se trouver supprimées du Code civil de notre pays les notions de père, mère, grand-père, grand-mère. Si l’on considère l’avant-projet de loi (diffusé sur internet), on constate que plus de la moitié (cf. bas de page 3 et pages 4, 5 et 6) du texte consacré à l’énoncé des dispositions de l’avant-projet de loi a pour seul objet la noble entreprise d’éradiquer du Code civil les mots de père et de mère…
    L’histoire donne des exemples, y compris dans notre pays, où l’abandon d’un peuple et de ses institutions a conduit en toute légalité à une folie destructrice. Faut-il que l’expérience se renouvelle ? Non, car l’histoire donne aussi des exemples où le peuple a su se ressaisir.

  9. le systeme de pétition de catholiques en campagne ne fonctionne pas car tous les mails aux adresses données reviennent
    bravo pour ce travail de compilation bien utile

  10. Le mariage est le seul endroit où la parité homme-femme a toujours été respectée depuis plusieurs millénaires, alors que ceux qui n’ont que le mot de parité à la bouche soient un peu cohérents.

  11. Ma réponse n’a pas grande importance (notamment depuis la publication de nouveaux liens) mais, parce qu’il faut répondre aux questions posées, je vous réponds :
    – “Multiplication ne veut pas dire éclatement”. Certes. Comme vous, j’ai l’orgueil de croire que je connais le sens des mots. Mais jusqu’ici, je doute que des gens aussi éloignés que des athées, des juifs, des musulmans et des chrétiens sachent, dans leur majorité, que nous pensons de même au sujet du mariage. Et qu’ensemble nous pouvons donner plus de poids à chacune de nos voix. C’est cela qui m’attriste.
    – “rassemblements restreints” : j’aurais dû préciser “dans leur effet/leur impact”. Croyez-vous vraiment que le gouvernement, fort de sa majorité parlementaire, va nous écouter, et plus largement qu’il se sent tenu de prendre en compte les voix du bon sens qui s’élèvent contre cette loi, alors que cette loi fut annoncée dans le programme électoral de notre président ? Plus largement, dans quel pays socialiste a-t-on jamais tenu compte de l’avis de la populace ?
    Enfin, plus anecdotique : je n’ai jamais vu une seule des pétitions que j’ai pu signer avoir jamais quelque impact dans les faits.
    – “Défaitisme” ? En paroles, sans doute (pas de leçons, s’il vous plaît, j’agis quotidiennement à mon petit niveau). Expérience, dirais-je…
    Bien à vous, continuez, j’aime ce lieu de réinformation qu’est votre blog.

  12. Voici très bon article en faveur du mariage hétérosexuel :
    http://www.aladin-et-la-princesse.com/mariage-heterosexuel-monogame

  13. Merci pour cette compilation très utile.
    La rubrique
    ” Être les porte-paroles de nos évêques qui s’engagent”
    mériterait d’être : 1° complétée avec toutes les nouvelles déclarations d’évêques que vous publiez au fur et à mesure, 2° mise davantage en valeur.
    En effet comme l’écrit “Riposte catholique”,
    “Le « débat » sur la dénaturation du mariage a ceci d’exceptionnel : aucun évêque français n’est entré en dissidence avec la doctrine de l’Eglise sur le mariage, aucun évêque n’a critiqué les propos de l’un de ses confrères. Pour la première fois depuis un certain nombre d’années, nous trouvons un épiscopat uni pour la défense du mariage, de la famille, des enfants, contre l’odieux projet du gouvernement.”
    [Je suis sur une nouvelle mouture de ce post en effet. JL]

  14. Je suis très surprise que dans une FRANCE CATHOLIQUE nous ayons que 35 Evêques sur 115 qui se soient prononcés — que nous ayong entendus/lus se prononcer — contre le marriage d’homosexuel(le)s …
    … spécialement après que notre Pape Benoit XVI ait dit NON :j’ai une copie d’un journal au moins de cet article — Figaro/Parisien ? — au cas ou ils ne l’auraient pas tous lus?
    TANT QUE NOUS N’AURONS PAS TOUS LES EVEQUES UNANIMES COMME UN SEUL HOMME DERRIERE NOTRE PAPE NOUS NE POURRONS PAS CONVAINCRE TOUS LES CATHOLIQUES de France de la manière dont ils devraient voter dans un référendum que nous devons demander au gouvernement — tout à fait d’accord avec cette suggestion!
    In Christo Per Mariam,
    Denyse

  15. Je serais vraiment curieux de voir les courriers qu’ont reçu les évêques censés avoir prodigué leurs encouragements à Civitas…

  16. Parmi toutes les actions possibles, outre la prière et le jeûne, celle qui aura le plus de portée, à condition que chacun de nous s’en donne la peine, c’est une lettre à notre député, une lettre à notre sénateur et une dernière lettre à notre maire. Les premiers vont être amenés à se prononcer sur le projet de loi en leur âme et conscience ! Les maires seront soumis à l’application de la loi si elle était votée. Signer une pétition, rien de plus facile mais la portée est réduite si le million de signataires n’est pas atteint et on en est loin. Une manifestation peut se retourner contre les acteurs surtout si on en fait l’amalgame entre intégristes et les autres, tous dans le me^me panier : attention ! Pour le referendum, outre le fait que l’on ne maîtrisera pas la question posée, si le résultat est favorable au OUI, ce sera hélas pour très longtemps et si c’est le NON qui aurait une chance de l’emporter, le président de la république et son gouvernement n’en prendra pas le risque.. Donc c’est très risqué !!

  17. puisque l’union fait la force, je propose que les pétitions de civitas, Alliance vita ainsi que catholique en campagne demande à leur pétitionnaire de signez la pétition de l’l’observatoire socio-politique du diocèse de Fréjus-Toulon.
    pourquoi ? simplement par que c’est la pétition qui as reçu le plus de signature… il faut que les differentes “chapelles” s’associent afin de donner plus de force à la “meilleure” pétition.
    merci de faire passer cette proposition aux responsables des pétitions cité plus haut.
    thomas

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services