Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Dénaturation du carnaval de Nice

Gaël Nofri, conseiller municipal de Nice et porte-parole du groupe des élus niçois indépendants, écrit dans Les 4 vérités :

"L’annonce d’une journée « queer » dédiée au lobby LGBT en plein coeur de la fête traditionnelle qu’est le carnaval de Nice, témoigne d’une évolution préoccupante de notre municipalité. Sous l’impulsion d’un maire démagogue et communautariste, on assiste ici à la dénaturation de ce que fut le carnaval de Nice, le carnaval de tous les Niçois. Nous condamnons sans réserve ce choix et demandons à l’Office du Tourisme de revenir sur sa décision qui n’a fait l’objet d’aucun vote depuis le renouvellement du conseil d’administration. Notre réaction de bon sens choquera sans doute les médias « branchés », les bien-pensants et les professionnels du lobby qui vivent de ce commerce. Elle ne saurait être interprétée comme une réaction haineuse à l’égard de la grande majorité des homosexuels qui ne peuvent qu’être blessés de se voir ainsi amalgamés aux exubérances les plus folles et aux stéréotypes des plus réducteurs. Les Niçois, qui payent cette manifestation sur leurs impôts, n’ont pas été consultés – puisque le maire a fait adroitement reporter l’annonce de ce carnaval après les élections municipales – apprécieront ce choix à sa juste valeur… Il n’est pas certain, en revanche, qu’ils s’approprient la manifestation !"

Partager cet article