Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Démasquons les dérapages du projet de loi bioéthique

L'Alliance pour les Droits de la Vie lance une grande pétition à propos de la révision des lois de bioéthique :

Adv 2 "Le projet de loi bioéthique arrive en débat à l’Assemblée nationale le 8 février 2011.
Après sa modification en commission, il comporte 4 dissimulations qu’il est urgent de démasquer pour éviter de graves dérapages.

1 – Les dérogations à l’interdit de la recherche sur l’embryon seraient élargies par un artifice de langage : en remplaçant le critère de « progrès thérapeutique » par celui de « progrès médical », on élargit sans limite le champ d’expérimentation.
L’embryon serait plus que jamais livré aux chercheurs comme un simple matériau de laboratoire.

2 – Derrière les nouvelles procédures visant à « améliorer » les techniques artificielles de procréation, une transgression majeure est dissimulée : la création d’embryons pour la recherche, théoriquement interdite.
En toute légalité, on fabriquerait des embryons humains à l’essai, destinés à être détruits.

3 – En supprimant l’exigence de deux ans de vie commune pour les couples non mariés revendiquant les techniques artificielles de procréation, on avance sans le dire vers un « droit à l’enfant ».
La procréation artificielle serait incitée dans un cadre parental peu stable, contraire à l’intérêt de l’enfant.

4 – En obligeant les médecins à proposer le dépistage prénatal « à toute femme enceinte », c’est l’avortement encore plus systématique du fœtus porteur de handicap qui se profile insidieusement.
L’injonction légale pesant sur les médecins ferait basculer la France vers un eugénisme organisé par l’Etat."

En janvier 2011, la pétition de l'ADV contre l'euthanasie avait rassemblé 55 247 signatures. Pour signer, c'est ici

Pétition adv

Partager cet article

3 commentaires

  1. Dans le n°4 de votre analyse de la loi de bioéthique, vous parlez de l’obligation des médecins à proposer à toute femme enceinte le dépistage prénatal. Quel dépistage ?
    Si c’est celui de la trisomie 21 dont la loi veut parler, je puis vous assurer qu’il est déjà systématique et même quasi-“obligatoire”.
    Actuellement, la très grande majorité des médecins ne demandent plus à la future maman si elle souhaite faire le test des fameux marqueurs sériques; il est prescrit d’emblée sans explication digne de ce nom. Si la maman refuse ce test , cela est marqué dans son dossier médical. Mais cet “écart” de comportement sera rattrapé puisque l’on essaira de détecter la moindre anomalie de faciès ou de clarté nuccale à la prochaine échographie !

  2. Il m’arrive d’être “sévère” avec l’Alliance de tugdual, mais cette pétition , je lla signe les yeux fermés.

  3. dérapages inacceptables du projet de loi bioéthique

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services