Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Défense : vers une entente encore plus cordiale

Impressionnant rapprochement entre la France et la perfide Albion :

"Sur fonds de crise budgétaire, la France et l'Angleterre signent mardi un accord historique de coopération en terme de Défense. Il s'agit notamment de créer une force expéditionnaire commune de 3500 à 5000 hommes et de mutualiser porte-avions et laboratoires nucléaires".

L'analyse de Jean-Dominique Merchet :

Frb "La France est revenue dans l'Otan, abandonnant sa posture spécifique au sein du monde occidental. Ses dirigeants ont constaté, souvent bien malgré eux, qu'il n'y avait plus grand chose à attendre côté européen. D'où le choix d'une relation bilatérale forte avec Londres, qui a les faveurs du chef d'état-major des armées, l'amiral Edouard Guillaud.

Il y a, chez les dirigeants français, l'ambition de développer une relation spéciale avec Londres, qui équilibrerait la special relationship entre Londres et Washington. Plus exactement, c'est l'idée est que la France devienne à son tour un allié privilégié des Etats-Unis, pour constituer une sorte de triumvirat de gens sérieux au sein de l'Alliance. Pas sûr que cela enthousiasme nos autres alliés européens et atlantiques, à commencer par les Allemands – avec lesquels les désaccords stratégiques vont croissant, comme sur la question du nucléaire ou du bouclier antimissile.

Il y a là un vrai choix politique, non dénué de réalisme, qui mérite d'être discuté. Faute de défense européenne et constatant les lourdeurs et les impuissances de l'Otan, la France opte pour le développement de relations bilatérales avec quelques partenaires, en premier lieu, le Royaume-Uni.

On dit que la conjoncture s'y prête, parce que tous les pays sont aujourd'hui contraints, faute d'argent, de réviser leurs ambitions à la baisse. C'est faire contre mauvaise fortune bon coeur.

Fra2 Au delà de l'annonce politique, qui occupera le devant de la scène médiatique, reste à voir par quoi elle se traduira concrètement au plan militaire. On risque d'être assez déçu lorsqu'on entrera dans les détails triviaux. Nous en parlons depuis des semaines : coopération technique et discète dans le nucléaire, groupe aéronaval commun (?) mais pas avant 2020, lancement d'études sur un drone Male ou des missiles navals, mutualisation des pétroliers ravitailleurs…  Nous y reviendrons évidemment en détail.

Rappelons, pour ceux qui ont la mémoire courte, que la Grande-Bretagne est un pays avec lequel la France a eu, dans le passé, des programmes militaires ambitieux, comme l'avion de combat Jaguar ou les hélicoptères Puma, Gazelle et Lynx."

Partager cet article

3 commentaires

  1. Et puis on va leur montrer notre savoir-faire en matière de porte-avions !

  2. U S +G B + France, un trio pour la défense de QUI ? Sarko, kouchner sont deux va-t- en guerre contre QUI ? Sont-ce des préparatifs?

  3. Tout simplement, la démagogie sociale coûte cher, et nous ne voulons plus investir dans notre armée. Deux armées bien équipées et bien entraînées, ethniquement assez homogènes, une armée sous entraînée et sous-équipée de l’autre, ethniquement divisée, incapable à 90 % de soutenir une guerre à haute intensité. Qui plus est, notre politique internationale, tout comme notre politique nationale (une forte population musulmane, l’éventualité d’émeutes…), nous poussent à des choix totalement différents de ceux des Anglo-Saxons.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]