Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Découverte d’une abbaye à Aurillac, un site dix fois plus important que Cluny

AurTout simplement extraordinaire

"Un monastère vieux de dix siècles a été découvert sur le chantier d'un projet immobilier à Aurillac, dans le Cantal, rapporte jeudi le quotidien La Montagne. Pour les archéologues, l'état de conservation retrouvé est meilleur que les vestiges de l'abbaye de Cluny.

 Des bâtiments du XXIe siècle auraient dû être construits sur ce site. Le quotidien La Montagne révèle jeudi que des fouilles préalables à ce projet situé sur l'îlot Saint-Géraud, dans le Cantal, ont mis au jour le monastère de l'abbaye bénédictine d'Aurillac, fondée par le comte Géraud au IXe siècle.

 Ou plutôt celui qui a été construit sur ses vestiges en bois, à la fin du XIe siècle, explique le journal. "Cette découverte, qualifiée d'exceptionnelle, a exhumé les bâtiments conventuels des moines, c'est-à-dire leurs lieux de vie comme le dortoir, le scriptorium, le réfectoire… construits autour d'un cloître que les archéologues devinent sur un côté du chantier de terrassement."

Vidéo et photos.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

1 commentaire

  1. J’espère que cette découverte…
    sonne le glas d’une construction XXI sans âme…!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!