Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Déchets plastiques, émission de Co², consommation d’eau : Stop à la culpabilisation des Français pour justifier taxes et impôts

Déchets plastiques, émission de Co², consommation d’eau : Stop à la culpabilisation des Français pour justifier taxes et impôts

La gigantesque montagne de plastique qui pollue les océans est alimentée à 90% par à peine 10 cours d’eau situées en Afrique et en Chine :

Les dix fleuves ou rivières concernés se trouvent en Asie et en Afrique. En Asie, il s’agit du Yang-Tsé, du Fleuve Jaune, du Hai He, de la Rivière des Perles, du Mekong, de l’Amour, du Gange et de l’Indus. Les deux autres fleuves, le Nil et le Niger, se trouvent en Afrique.

Selon les chercheurs, ces fleuves sont responsables d’une partie importante de la pollution plastique des océans car des populations importantes vivent sur leurs rives. Par ailleurs, les pays dans lesquels ils se trouvent ont un mauvais contrôle des déchets.

« S’attaquer aux sources de la pollution le long de ces rivières serait le moyen le plus efficace de réduire le problème global du plastique dans les océans », suggère l’étude publiée dans la revue Environmental Science & Technology.

 

La France est un des pays industrialisés qui rejettent le moins de CO² en quantité mais aussi par habitant :

La France rejette 0,29 milliards de tonnes de CO² par an ce qui la place au 20ème rang sur les 23 pays industrialisés mesurés.

La France rejette 4,28 tonnes de CO² par habitant et par an ce qui la place au 17ème rang des 23 pays industrialisés mesurés.

La part de consommation d’eau des ménages représente seulement 24% de la consommation d’eau en France :

Aujourd’hui, chaque Français utilise chez lui 148 litres d’eau par jour en moyenne. A ce chiffre, il faut ajouter les usages collectifs : écoles, hôpitaux, lavage des rues, arrosage des espaces verts… Cette consommation est en baisse depuis une dizaine d’années (165 litres par jour et par habitant en 2004), preuve que les usagers éco-responsables font des efforts pour se limiter.

.

Selon le Service de l’Observation et des Statistiques (SOeS), 33,4 milliards de m³ d’eau ont été prélevés en France métropolitaine en 2009 (soit 520m³/personne), pour satisfaire l’ensemble des besoins des différents secteurs d’activités. Ce chiffre est bien inférieur à la moyenne des pays les plus développés (OCDE : 920 m³/personne) et se situant dans la moyenne européenne (550 m³).

La production d’énergie en France représente 64% de l’eau prélevée qui est essentiellement utilisée pour le refroidissement des centrales thermiques et nucléaires. Ces volumes sont ensuite très rapidement restitués à la nature, à l’endroit même où ils ont été prélevés. La ressource est donc disponible localement et la quantité d’eau effectivement consommée est faible.

À l’inverse, l’activité agricole équivaut à 9% des prélèvements. Cette eau étant, pour partie, utilisée pour irriguer les plantes, infiltrée dans le sol ou encore évaporée, la quantité d’eau effectivement consommée est, en revanche, importante : 48%. L’eau de pluie utilisée directement par les cultures n’est pas comptabilisée.

Mais que cela ne nous empêche pas de continuer à économiser l’énergie, l’eau et à trier nos déchets. Mais stop à la culpabilisation !

Partager cet article

2 commentaires

  1. Et puis je le redis, mais peut-on se faire les chantres de l’écologie si l’on continue à tuer les enfants à naître??

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique