Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

De saintes paroles d’évêques pour Noël

Monseigneur Barbarin a abordé avec courage le drame de l’avortement dans un entretien au Figaro que Michel avait relevé la semaine dernière.
Monseigneur Maillard, évêque de Laval a lui aussi condamné l’avortement et la médiatisation de l’union homosexuelle, dénonçant le "matraquage publicitaire et commercial permanent qui nous abrutit".
En Belgique, le Cardinal Daneels s’en est pris à l’euthanasie au cours le messe de Minuit.
Monseigneur Vingt Trois a dressé une liste des maux qui empêchent de recevoir l’enfant comme Dieu le souhaite, afin de convaincre les catholiques de témoigner de la vraie joie de la Nativité, de toute nativité :

"A l’heure où l’on élimine les handicaps et, en même temps ceux qui en
sont porteurs
; alors que l’on spécule sur la fabrication et
l’utilisation des êtres humains
pour fournir les pièces de rechange de
nos organismes défaillants, est-il encore possible de s’émerveiller de
la venue au monde d’un enfant, si incertain que puisse être son avenir,
si fragile qu’il soit face aux risques de la vie ? Est-on capable de se
réjouir de cette fragilité elle-même ?

Quand la venue d’un nouveau-né
est planifiée dans le cursus des projets professionnels
et quand elle
est évaluée à la mesure de la satisfaction d’un « désir d’enfant », que
reste-t-il à accueillir ? Pour quoi est-il encore possible de se
réjouir ?
"

Et j’en oublie certainement… Au delà du plaisir de voir certaines condamnations réitérées, nous avons à approfondir notre réflexion et notre méditation pour orienter notre action dans la Cité vers la plus grande de Dieu.

Lahire

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services