Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Culture de mort : éloge de l’égoïsme

Corinne Maier, auteur de Bonjour paresse, sort cette semaine un pamphlet intitulé No kid. Ou quarante raisons de ne pas avoir d’enfant, cet «empêcheur de jouir». Elle écrit des monstrusoités comme :

"La dénatalité est notre seul espoir. […] Restons unis, sceptiques, et, si possible, sans descendance."

"On baigne dans un tel angélisme : c’est forcément merveilleux d’avoir des enfants et il faut être de bons parents ! Je prends le contre-pied de ça. Je veux dire pourquoi c’est épouvantable d’avoir des enfants."

A l’inverse, "Il y a de nombreux époux qui savent prendre généreusement la responsabilité d’accueillir des enfants comme « le don le plus excellent du mariage »" (EV n°26). Et Jean-Paul II saluait :

"cet héroïsme du quotidien […] mais combien fécond et éloquent, de « toutes les mères courageuses qui se consacrent sans réserve à leur famille, qui souffrent en donnant le jour à leurs enfants, et sont ensuite prêtes à supporter toutes les fatigues, à affronter tous les sacrifices, pour leur transmettre ce qu’elles possèdent de meilleur en elles »" (EV n°86).

C’est tout de même autre chose que la vision égoïste voire désespérée de Corinne Maier.

Michel Janva

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services