Bannière Salon Beige

Partager cet article

Environnement

De Poncins dénonce l’hystérie pseudo-scientifique du réchauffement climatique

Il a donné un entretien à "4 vérités" sur le film Home :

"Vous parlez d’hystérie à propos du film « Home ». Pouvez-vous nous dire pourquoi ?
Nous nous trouvons devant un cas de désinformation planétaire. Les médias créent des chimères, derrière lesquelles les foules asservies et consentantes s’engouffrent. C’est bien un phénomène d’hystérie. La double chimère est qu’il y aurait un réchauffement climatique et que ce réchauffement climatique serait dû aux activités de l’espèce humaine.
 En toile de fond, se dessine une sorte de religion païenne de la terre, « Gaïa », qui est adorée littéralement à la place de Dieu. Un hebdomadaire titrait d’ailleurs à propos de ce film : « Chant d’amour à la Terre mère ».
Il s’ajoute l’idée insupportable que les hommes seraient de trop : un ancien ministre de l’Environnement a déclaré que les enfants polluaient et je vous fais grâce des calculs abscons qui « prouvent » cette horreur ! « Home » bénéficie d’une propagande incroyable et indécente, jusque sur les autobus de la région parisienne. Et il a été largement subventionné par le milliardaire François-Henri Pinault…

Mais beaucoup de scientifiques se rallient à ce que vous appelez une chimère…
La presse passe sous silence le fait que 36 000 scientifiques américains ont signé une pétition pour dénoncer ce mensonge. Les études les plus sérieuses montrent que, dans le passé, il y eut de très gros changements climatiques. Il y a mille ans environ, le Groënland fut appelé ainsi, car cette terre était verte et sa prospérité était telle qu’une cathédrale y fut édifiée.
En revanche, une période de mini-glaciation a eu lieu au XVIIe siècle. Elle nous valut les belles arabesques de patineurs des peintres flamands. Lors de ces changements climatiques, les hommes s’adaptèrent grâce à l’usage de la raison que Dieu leur a donnée et compte tenu des moyens techniques dont ils disposaient à leur époque. Il est démontré que, depuis environ 150 ans, il n’y a pas de changement dans le climat, ce qui est contraire à la propagande à laquelle se livrent les médias. Vaclav Klaus, président de la Tchéquie, a écrit récemment un livre « Planète bleue et péril vert » pour tout expliquer.

Le film montre tout de même que des morceaux de glace ne cessent de se détacher de l’Arctique.

C’est vrai, et il le montre avec de fort belles images, mais ce n’est pas une raison pour se laisser manipuler par des mensonges. On voit aussi un ours blanc nager jusqu’à l’épuisement pour chercher à se poser quelque part. Mais personne ne dit évidemment une autre vérité : dans l’Antarctique, la glace augmente actuellement sans arrêt – ce qui montre en passant la difficulté de formuler un jugement général sur le climat de la planète. Revenons à l’Arctique.
Les chevaliers du réchauffement s’inquiètent de la montée « certaine » des eaux et des cartes terrifiantes circulent avec la mer remontant très loin dans divers pays. Or, justement, ces temps-ci la presse est obligée d’avouer qu’au Groënland précisément, un phénomène inattendu se produit : la terre augmente là où la glace disparaît.

Comment expliquez-vous que tant de médias célèbrent comme une vérité ce que vous considérez comme des chimères ?
Les grands médias mondiaux sont généralement de gauche. Or, l’hystérie mondiale conduit à restreindre les libertés et tout ce qui restreint la liberté fait leur affaire. Ensuite, et pour paraphraser le grand journaliste Lazareff, le « sang à la une » fait vendre le journal…

Et François-Henri Pinault, comment comprenez-vous son engagement ?
La culture du mensonge est une culture révolutionnaire par excellence et il s’agit bien ici d’une subversion mensongère. Rappelons que de nombreux faits historiques montrent une collusion entre les révolutionnaires et les personnes les plus riches. Le duc d’Orléans, l’homme le plus riche de France, a financé la révolution, jusqu’au moment où celle-ci l’a guillotiné. Par ailleurs, financer le film « Home », c’est signaler aux médias que l’on se range dans le camp de la subversion mondiale et cela ne peut certainement pas nuire au business ! Inversement, notre combat contre cette chimère est avant tout un combat pour la liberté…"

Partager cet article

22 commentaires

  1. Pour approfondir cette idéologie écologiste, il existe aussi les vidéos du Père Joseph-Marie Verlinde.
    http://www.final-age.net/Une-nouvelle-ideologie.html
    http://www.final-age.net/Une-derive-inquietante.html
    http://www.final-age.net/Gaia.html

  2. Un immense merci, et pour la publication de cet entretien, et pour les vidéos du père Joseph-Marie Verlinde, qui sont convaincantes.
    La menace est réelle.

  3. Voir aussi :
    http://www.pensee-unique.fr/
    C’est un site très documenté, qui recense et compare les arguments scientifiques pour ou contre le réchauffement lié à l’activité humaine. La conclusion est toujours la même : les arguments “pour” sont faussés par des entorses aux principes, à la rigueur, aux mesures, etc., et sont motivés par des considérations financières (financement des labos, qui dépend des pouvoirs politiques).

  4. Enfin je suis réjoui de ces propos.Oui il semble y avoir une sorte de complot suicidaire et démoniaque sur la question climatique

  5. Attention à ne pas tout confondre !
    Le Père Verlinde parle de la “deep ecology”, le culte de Gaïa.
    Il a tout à fait raison.
    Ce n’est qu’une illustration du fait qu’en renonçant à Dieu, les hommes par manque d’idéal, s’en créent un de substitution (ici la nature, ailleurs l’argent).
    Par contre les arguments de M de Poncins ne tiennent pas la route.
    La Climatologie est une science, sérieuse!
    Que de nombreuses phases de réchauffement ou refroidissement aient existé dans le passé, elle le sait : c’est elle qui l’a établi.
    Mais cela n’empêche pas qu’elle prétend (aujourd’hui) que ce qui se passe actuellement est le fait de l’Homme et finira par avoir des conséquences mortelles si nous n’y prenons pas garde.
    Certes les modèles et la compréhension des phénomènes évoluent et on ne peut garantir, qu’on ne constatera pas à l’avenir des erreurs dans les prévisions actuelles.
    Mais c’est un débat scientifique.
    En revanche, il est légitime de critiquer les considérations politiques que certains en tirent…

  6. Le prétendu réchauffement climatique est une manne pour les états qui pourront nous mettre de nouvelles taxes sur le dos sans que l’on puisse protester. Il faudrait être le dernier des (je ne veux pas mettre de gros mot) méchants, des vilains, pour refuser de payer pour sauver la terre, hein?
    Et voyez qui en France manœuvre l’écologie. Sans blague, Daniel Cohn-Bendit 15% des voix… Tout va bien… Les rouges sont verts.

  7. Qu’on me trouve tatillon si l’on veut, mais je serais heureux si quelqu’un pouvait nous donner plus de précision sur cette phrase de Poncins : “la terre augmente là où la glace disparaît.”
    Je ne comprends pas comment cela serait possible. Est-ce le niveau de la mer qui baisserait, découvrant des terres immergées? Est-ce la terre qui “remonte” après s’être enfoncé sous le poids de la glace, ce qui ne me parait pas possible non plus, mais j’ai peu de connaissance dans le domaine.
    Est-ce une terre volcanique, comme ces îles qui gagnent en superficie avec les éruptions? Mais dans ce cas il n’y aurait aucun rapport direct avec la glace, qui fondrait… Ou alors des éruptions souterraines?
    Ou alors cette phrase a un autre sens?

  8. S’il n’y a pas de réchauffement climatique, il faudra que M. Poncins explique le recul des glaciers. Peut-être un pillage de Gervais ou Miko ?

  9. Bonjour,
    Sans remettre en cause le fond de l’article, je suis surpris de l’affirmation dans l’article : ” …dans l’Antarctique, la glace augmente actuellement sans arrêt – ce qui montre en passant la difficulté de formuler un jugement général sur le climat de la planète”. Les photos satellites montrent que l’Antarctique a perdu quelques 13000 Km² durant les 50 dernières années… Soit la moitié de la superficie de la, Belgique.
    J’aimerai bien que vous m’éclairiez sur ce point, je vous en remercie.
    Bien cordialement
    Vincent Josnin
    0677021165

  10. On note un réchauffement entre 1975 et 2000 et un refroidissement depuis 2000. (en général, bien sûr)

  11. Le lien de l’article n’est pas le bon. Le voici : http://www.les4verites.com/Non-a-l-hysterie-pseudo-scientifique-2446.html

  12. Nos amis de la Trêve de Dieu publient aussi un article intéressant
    http://www.trdd.org/BU0701EF.HTM

  13. @ les rouges sont verts, et les verts ne sont pas murs.
    Concernant le film “Home”, qui certes présente de belles images, il n’en est pas moins le plagiat d’un film de 1992 intitulé “L’arche et les déluges”. Ayant visionné les deux films l’un après l’autre, la ressemblance est saisissante.

  14. Bien d’accord avec Julius: les arguments de De Poncins ne tiennent pas la route et prêtent facilement le flanc aux critiques.
    “la presse est obligée d’avouer qu’au Groënland précisément, un phénomène inattendu se produit : la terre augmente là où la glace disparaît.”
    Effectivement. De même que plus on remplit un verre et moins il est vide. Lapalissade qui ne défend pas l’idée que les eaux ne montent pas. Si les glaciers fondent, ils laissent apparaître la terre. Mais l’eau écoulée fait monter les eaux.
    Je rajoute que ce n’est pas parce que l’idée que “l’homme serait de trop” est “insupportable” qu’elle n’est pas vraie. De Pontin ne défend pas sa thèse. Il se contente de dire “c’est n’importe quoi d’abord et j’suis pas le seul à le penser”.
    A quand une vraie argumentation?

  15. Au dernier roi d’Écosse : lorsqu’un scientifique avance une thèse, c’est à lui de prouver qu’il a raison, pas aux autres de montrer qu’il a tort.
    Là, on nous dit : il y a réchauffement dû à l’homme, à vous de prouver le contraire. La réalité, c’est que personne n’a démontré un quelconque réchauffement anthropique.

  16. Et concernant “l’histoire” de la couche d’ozone qui permit a DU PONT DE NEMOURS de mettre sur le marché un produit de substitution. C’était en 1991. un monopole mondial, sans partage, juteux…

  17. “la terre augmente là où la glace disparaît.”
    En fait, c’est sans doute une allusion à un phénomène observé en Scandinavie durant le XIIe siècle, lors d’un précédent réchauffement : les populations avaient constatées que la terre s’était soulevée libérée du poids de la glace.

  18. Le mythe du réchauffement climatique est certain car une théorie scientifique n’est qu’une théorie scientifique, or le “réchauffement climatique” est présenté comme une Vérité.
    Les vrais scientifiques partisans d’une théorie disent “il est probable que…”.
    “Les théories sont fausses d’une manière absolue; pour qu’elles fussent vraies, il faudrait admettre qu’elles comprennent tous les faits passés, présents et futurs: la science serait terminée (Cl. BERNARD, Princ. méd. exp., 1878, p. 214)”
    Tiré de “le Trésor de la langue française”.
    C’est pourquoi, “ils” ont beau nous seriner “le réchauffement climatique dû à l’activité humaine”, je n’y crois pas, et j’y crois d’autant moins que je constate que nous avons eu froid l’hiver passé, plus que d’habitude, et que la fonte des glaciers n’est ni constante dans le temps, ni uniforme sur la terre. Que d’autre part pour beaucoup d’êtres humains le réchauffement climatique (s’il était avéré, ce qui n’est pas) serait une aubaine (pour les Esquimaux, les Mongols, les Sibériens, les habitants de l’Alaska, les Patagoniens etc.
    Maintenant si vous voulez vous prosterner devant la Vérité Scientifique diffusés par les honnêtes médias, libre à vous, mais ne venez pas nous forcer d’y croire et encore moins nous montrer du doigt comme êtres immoraux si nous ne sommes pas confessants. Si je n’y crois pas, c’est mon droit et même c’est mon devoir. Le “réchauffement climatique” vient à point pour justifier la haine de l’homme(haine de l’homme, véritable clé de ce “réchauffement”).
    Vous avez le droit de croire, même des âneries, mais pas de trouver des prétextes pour violer les droits de l’homme.

  19. @ Denis Merlin
    Je ne comprends décidemment pas cette haine des scientifiques…
    Quels que soient les arguments des pro réchauffement climatique, ils seront toujours largement au dessus des vôtres : “je n’y crois pas” et puicétou ! “il a fait froid l’hiver dernier”… c’est vraiment le café du commerce. Et bien sûr les esquimaux adoreraient que leur pays ressemble à Hawaii, c’est bien connu !
    C’est consternant…

  20. Vous pouvez ne pas être d’accord avec moi, en revanche je ne vous reconnais pas le droit de m’imputer la haine des scientifiques.
    Je respecte les conclusions scientifiques sérieuses (toujours révisables les conclusions scientifiques), je ne respecte pas la propagande sous couvert de science. J’ai de l’admiration et de la reconnaissance pour les scientifiques honnêtes.
    Quant à vos arguments, à part des insultes, de la dérision et l’argument d’autorité (taisez-vous : magister dixit), il n’y a rien.

  21. @Denis Merlin
    Oui, vous respectez les conclusions des scientifiques qui sont qualifiées de sérieuses seulement quand elles vont dans votre sens. Sinon, les scientifiqus sont malhonnêtes, évidemment.
    Quant à mes arguments, je renvoie aux vôtres : “l’hiver dernier, il a fait froid chez moi” et de conclure que le réchauffement n’existe pas…
    Pardonnez-moi si je vous ai blessé à propos de la haine des scientifiques. Vous ne les haïssez pas mais vous ne connaissez visiblement pas ce qu’est la science ou du moins pas la climatologie.

  22. Vous m’interdisez de constater quelque chose que tous le monde a constaté (hiver 2008-2009 froid et surtout très long et personne ne l’avait prévu), sous prétexte que c’est du “Café du commerce”.
    Vous m’interdisez de la même façon, de constater que les gens qui souffrent du froid, seraient très heureux d’un véritable réchauffement, hélas imaginaire !
    Ces faits sont la preuve (parmi d’autres) non pas de l’inexistence du réchauffement, mais du caractère fantaisiste des affirmations médiatiques présentées comme “scientifiques”, mais en réalité “catastrophistes”, idéologiques et manipulatrices.
    Je respecte votre opinion qui ne semble fondée que sur l’argument d’autorité (pas très scientifique cet argument), respectez la mienne qui est fondée sur mon expérience.
    Maintenant, si je ne craignais d’abuser de l’hospitalité du Salon beige, je vous demanderais de m’expliquer comment les météorologues ne peuvent prévoir avec certitude le temps quelques jours, voire quelques heures à l’avance, alors qu’ils disposent de satellites, d’ordinateurs ultra-puissants et d’archives sur des dizaines d’années ? Et je vous demanderais une explication autre que verbale, mais véritablement substantielle.
    Personnellement, je n’en tire pas la conclusion que la science ne vaut rien (bien au contraire) mais qu’il ne faut pas lui demander plus qu’elle ne peut donner.
    Merci d’avoir rectifié au sujet de la “haine”.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services