Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

De plus en plus jeunes, de plus en plus violents

Lu ici:

Un enfant de 9 ans a donné un coup de poing au visage de sa maîtresse, qui a perdu connaissance. L’écolier a été entendu lundi au commissariat d’Argenteuil, accompagné de ses parents. L’enseignante a déposé plainte, mais aucune poursuite judiciaire ne sera bien sûr engagée contre l’enfant vu son très jeune âge. […]

« Nous n’avons pas d’indicateurs ou de statistiques qui nous permettraient de savoir s’il y a une montée en charge de la violence dans le premier degré », indique Kamel Ould Bouali, responsable du syndicat des enseignants du premier degré (Snuipp). « Ce qui ressort, lors de nos réunions, c’est que les enfants sont plus difficiles à gérer. Ils ne sont plus les mêmes qu’il y a dix ans. »

La cause est sans doute à rechercher du côté de la perte d'autorité des parents.

Partager cet article

5 commentaires

  1. “Etre parent est devenu un métier difficile, témoigne Philippe Jeammet, psychanalyste, professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’université Paris-V.” découvre “Le Monde” !
    Quelle révélation ! Ce n’est pas DEVENU un métier difficile, cela n’a jamais été facile. Il faut être toujours vigilant, s’adapter à des caractère différents, à des circonstances différentes, etc. etc. D’où l’intérêt d’avoir une Maman disponible dans le foyer qui assure ce travail à plein temps, et même ainsi, il y a tant de choses qui ne sont pas “garanties” !

  2. Sans que forcément “il y ait une Maman disponible à la maison”, je pense que le vrai problème est celui de l’image du père. La société matérialiste et unisexuée a tué l’image paternelle. Pour les garçons, comme pour les filles, ce constat est terrible. Le père n’est plus celui qui coupe le cordon ombilical symbolique. L’enfant reste dans le désir permanent de la mère sans que le père devienne l’élément naturel de la sociabilisation. D’ou l’explosion de l’homosexualité et la bisexualité. L’individu ne sait plus quelle est sa véritable identité et il a perdu le repère fondamental garant de la transmission culturelle des racines. Comme il ne sait plus d’ou il vient, évidemment il ne sait plus ou il va et la violence infantile est la conséquence principale de cette perte de repère cette perte

  3. @Philippe
    Bravo, tout est dit. Ou bien vous êtes un psychologue sensé (il y en a) ou bien vous êtes génialement inspiré!
    Tout ceci explique pourquoi depuis deux siècles la république a tout fait pour miner l’image et l’autorité paternelle.

  4. L’Etat a tout fait pour retirer au pere son autorité, une simple gifle le conduira au tribunal…

  5. Dans notre société c’est devenu quasi impossible d’être mère au foyer…Je sais déjà que je ne pourrai jamais l’être du fait du travail de mon fiancé ! Nous ne pourrons pas faire vivre notre future famille avec son seul salaire !
    Le problème actuel réside dans le fait que les parents ont peur de se faire “détester” de leurs enfants !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services