Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

De nouveaux ralliements d’élus LR en faveur d’Eric Zemmour ?

De nouveaux ralliements d’élus LR en faveur d’Eric Zemmour ?

Dans Libération, Dominique Albertini évoque une guerre psychologique entre Reconquête et LR. Après le ralliement de Guillaume Peltier, la tribune en faveur de Zemmour d’élus, cadres et dirigeants LR, le journaliste annonce :

Le risque de nouveaux ralliements n’en est pas moins réel. Plusieurs sont déjà tenus pour acquis dans l’entourage de Valérie Pécresse et plusieurs figures de LR cachent à peine leur sympathie pour l’ancien journaliste du Figaro , à l’image des sénateurs Sébastien Meurant et Etienne Blanc. On spécule aussi sur l’attitude du maire de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret, porte-parole de LR, qui a jugé nécessaire mardi «un débat sur la ligne» de Valérie Pécresse . Avec Guillaume Peltier, Platret était l’un des grands absents de l’organigramme de campagne de la candidate, dévoilé début janvier.

Partager cet article

3 commentaires

  1. En vue du 2ème tour, Z ne peut pas se permettre de rester coincer médiatiquement à la droite de Marine Le Pen. Il s’est mis lui-même dans ce piège avec ses commentaires sur Dreyfus et Vichy, notamment.
    Il doit incarner la Droite ferme, forte, libre, pragmatique, non soumise à la pensée progressiste de gauche comme LR, sans rester dans l’impasse nationale-socialiste du RN.

    Ces ralliements LR sont donc une nécessité mais il ne faut pas relâcher l’attention auprès des couches populaires. Ces deux figures des Gilets jaunes, Cauchy et Mouraud, devraient être mis en avant pour cela.

  2. Se dire de droite , c’est ouvrir les dossiers avant d’avoir une opinion formatée par les mensonges des média depuis longtemps.
    Sur l’affaire Dreyfus les ouvrages
    Pour être objectif, il faut examiner les éléments nombreux de preuves du dossier de 1894, dont la remarquable expertise de Bertillon au dessus de toute contestation .
    Le faux Henry, de 1898, n’a eu aucune incidence sur le jugement de condamnation de 1894, fort bien étayé.

    Peu s’intéressent au sujet infiniment plus important: la culpabilité constatée deux fois de Dreyfus, et la mise hors service du service de contre espionnage français.
    Les grands ouvrages ne manquent pas, pour avoir une vision rééquilibrée par la considération du fond du dossier:
    -Henri Dutrait-Crozon, « Précis de l’Affaire Dreyfus »
    -Henriette Dardenne, fille de Godefroy Cavaignac, ministre de la Guerre en 1898,
    « Lumières sur l’Affaire Dreyfus »
    « Godedroy Cavaignac »
    -Maurice Baumont, de l’Institut, »Aux sources de l’Affaire- l’Affaire Dreyfus d’après les archives diplomatiques »

    Pour “Vichy” rien que sur l’armistice : aucune possibilité de continuer la guerre en AFN, plus d’armée à moitié prisonnière,le reste encerclé; AFN: sans arsenaux, sans industrie de guerre, l’Allemagne à Dakar en octobre 1940.
    Assurer le ravitaillement, la lutte contre la destruction économique, les communications pendant 4 ans de la 4ème puissance, ce n’est pas à coup de discours hors des réalités,à l’abri à Londres.

    • Je ne dis évidemment pas qu’il a tort sur le fond, je parlais de la forme, peu importe quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services