Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

De l’ouverture à la fermeture

SkyMais c'est sans surprise :

"Nicolas Sarkozy affecte aujourd’hui de tenir un discours radicalement à droite, qu’on aurait certes aimé l’entendre tenir au cours des cinq précédentes années. Dès la formation du premier gouvernement Fillon, il avait au contraire fait le choix et le pari de « l’ouverture à gauche », en appelant à son gouvernement, ou parmi ses conseillers, plusieurs personnalités socialistes. Avec quel succès pour finir ?

Bernard Kouchner, figure de proue du ralliement, a claqué la porte du gouvernement en lui reprochant sa politique « sécuritaire ». En avril 2011, il annonçait son intention de voter aux primaires socialistes, parti dont François Hollande, alors Premier secrétaire, l’avait pourtant exclu lors de son premier retournement de veste. « Ça s’en va et ça revient… », chantait Claude François.

Jacques Attali, ancien conseiller de François Mitterrand, avait rallié après 2007 le club des conseillers présidentiels. En 2012, il a fait savoir à sons de trompe qu’il votera Hollande : « Cela correspond surtout à ma trajectoire personnelle, je n'ai jamais autrement voté qu'à gauche. » Voter à gauche et en mettre à droite n’est-il pas le B-A-BA du politicien avisé ?

Dernier retour en date, Martin Hirsch, également débauché par Nicolas Sarkozy qui en avait fait un haut commissaire aux solidarités actives, vient à son tour de déclarer qu’il votera Hollande.

Voilà Sarkoléon abandonné par l’aile gauche de ses maréchaux. Reste à savoir si mai 2012 sera son Waterloo".

Partager cet article

8 commentaires

  1. Grand motif de déception envers Sarkozy.
    Rappelons-nous à quel point son “ouverture à gauche” de début de mandat lui a permis de quasiment faire disparaître le PS… Pour mieux qu’il réapparaisse – il vaut mieux avoir l’original que la copie.

  2. Il est extrêmement et je dirais malheureusement probable que Hollande soit le prochain président de la République, et il sera bien pire que ce dernier (si c’est possible d’être bien pire !). Toutes ces critiques sur Sarkozy n’ont pas trop de sens car dans quelques jours, il ne sera sans doute plus président, cela ne vaut pas la peine d’en parler, le sarkozisme est un objet historique. Il sera bien temps de faire le bilan catalogue de ses nombreuses erreurs tranquillement. Il faut préparer la résistance au grand cauchemar qui s’annonce, les socialo-communo-trotskistes illuminés et sectaires partout aux commandes.

  3. …sans oublier :
    Frédéric Mitterrand à la Culture
    le soutien récent de B Tapie
    ou encore notre inénarrable va-en-guerre libyen BHL…

  4. Napoléon était un super boucher
    Sarkoléon est un petit bouché!
    Napoléon était un grand génie,
    Sarkoléon n’est qu’un petit sans génie!
    Plus beau parleur que bon faiseur
    Il a rendu les Français pleins de rancœur
    La république je l’ai en horreur!
    Si le premier a connu son Waterloo
    Le deuxième, en politique on va lui faire la peau!

  5. P.R
    Probable, mais un
    Hollande-Marine au 2ème tour
    ça va au moins leur foutre une de ses trouilles et le masque de l’UMPS va sérieusement en prendre un coup !
    Que du bon !

  6. Il y a plusieurs années, j’avais lu un essai très intéressant, intitulé “Politique séduction”.
    La thèse centrale de l’ouvrage, c’est qu’un homme politique était généralement “catalogué”. Et que, pour faire un bon score, il valait mieux abonder dans le sens du “catalogue” que de vouloir en changer.
    Dans le cas de Nicolas Sarkozy, la situation aurait pourtant pu être favorable. Il était catalogué bien à droite (à tort ou à raison, là n’est pas l’important). Il aurait donc dû confirmer cet ancrage, ce qui aurait rendu son action cohérente.
    Mais il a fait juste le contraire, ce qu’il risque de payer très cher!
    Au fait, l’auteur du livre en question s’appelle Thierry Saussez. Et savez-vous de qui il est conseiller en communication? De Nicolas Sarkozy!!!

  7. En tout cas, pas très beau ces “rats” qui quittent le navire, et qui n’ont rien des généraux fatigués de s’être tant battus pour Napoléon, qu’on aime ou non l’empereur.
    “Il faut préparer la résistance au grand cauchemar qui s’annonce, les socialo-communo-trotskistes illuminés et sectaires partout aux commandes”:
    La super classe mondialiste et les financiers ont déjà les reines en main, avec un cocher qui fait croire qu’il use du fouet mais qui obéira comme un toutou (Mélenchon est surtout là pour siphonner les voix à Hollande, au cas ou Sarkozy gagnerait). Mais que cela soit Hollande ou Sarkozy, la situation sera plus ou moins la même.
    Déjà en 1981, ils avaient fait peur aux bourgeois, avec les ministres communistes au pouvoir, et la gauche à l’époque était bien plus à gauche que maintenant. Mais Giscard avait déjà bien ouvert les vannes…
    Sarkozy, et sans doute Hollande jouent sur cette peur de la guillotine en marche, pour se faire croire indispensables…

  8. La photo que vous avez choisie est assez symbolique de l’ouverture à gauche : on y voit N. SARKOZY avec Jack LANG, ex ministre de F. MITTERRAND, s’entretenir dans une connivence parfaite avec Olivier DUHAMEL, politologue, fils d’un ministre de la culture centriste, ex député européen socialiste, et éditorialiste maintenant chez DASSAULT (Valeurs actuelles), et de dos, soit le sociologue BADIOU, homme de gauche, auteur d’un livre de réhabilitation de MARX, soit Gilles Perrault, compagnon de route du PC ”f”, sous l’oeil un peu désabusé et fatigué d’un ancien président du conseil constitutionnel nommé par Chirac, Pierre MAZAUD, ancien ministre de Pompidou et Giscard, auteur en 2008 à la demande de N. Sarkozy d’un rapport très favorable à l’immigration.
    Toute la Vème gaulliste et ses ambiguïtés résumée en un cliché.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique