Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

De l’importance d’un groupe parlementaire

De l’importance d’un groupe parlementaire

Dans Présent, Bruno Gollnisch revient sur l’élection de 89 députés RN à l’Assemblée :

[…] Ainsi donc ce grand succès permettra au Rassemblement national de disposer d’un groupe important à l’assemblée, dont Marine Le Pen exercera la présidence. D’aucuns me demandent quelle différence cela fait d’avec la situation précédente où Marine et six autres députés siégeaient aussi à l’Assemblée nationale, mais comme non-inscrits, faute d’avoir atteint le seuil minimum pour constituer un groupe, qui est aujourd’hui de 15 membres. En réalité, la différence est considérable ; les groupes ont part au Bureau de l’Assemblée, qui en est l’organe directeur, et à ses diverses fonctions : Vice-présidents, questeurs, secrétaires, qui régissent l’institution. En fonction de leur nombre, ils disposent d’un droit préférentiel pour placer tel ou tel de leurs membres dans les commissions de leur choix, où ils peuvent prétendre à des présidences ou des vice-présidences. Pareillement pour les commissions d’enquête, les délégations parlementaires chargées des relations avec tel ou tel pays ou groupe de pays étrangers… Ils peuvent présenter des amendements en séance, imposer à intervalles périodiques la discussion d’une de leurs propositions de loi, déposer des motions d’irrecevabilité dans la discussion générale d’un projet de loi, exiger une suspension de séance, saisir le conseil constitutionnel (à partir d’un effectif de 60 membres), etc. ; toutes choses impossibles pour des députés non-inscrits.

Les députés RN Sébastien Chenu et Hélène Laporte ont été élus vice-présidents de l’Assemblée nationale.

Partager cet article

2 commentaires

  1. Il me semble qu’il faut aller plus loin ; il est manifeste que Jupiter ne peut gouverner comme il le veut et imposer ses lois mortifères autres textes déconstructeurs. Il faut que les députés RN fassent un travail conséquent comme ceux de 1986 qui avaient fait l’admiration de certains. Mais cela a une autre raison ; Jupiter ne peut gouverner et la dissolution sera inévitable à plus ou moins long terme ; si la tenue des députés est bonne alors il y aura 150 députes au moins. Mais la balle est dans leur camp. devant le totalitarisme des mélanchonnistes, soyons ferme pour la liberté d’expression, d’opinion.

Publier une réponse