Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / L'Eglise : L'Eglise en France

De la vitesse et du bruit au silence de la vie : de twitter à la Trappe

Voulant "arrêter le chronomètre", il a tout laissé pour passer plusieurs jours dans une abbaye. Tout? C'est surtout ce qui charge désormais notre quotidien en rythmes et en occupations : Twitter, Facebook, blogs, fil d'actualité et autres Iphone, iPod, iMac, Blackberry, etc.

Cet homme qui ne croit pas en Dieu a écrit à son retour de la Trappe. Et qu'importe la date de son article, il existe des enseignements intemporels. Pour découvrir la portée de ce texte, la profondeur de ses rédecouvertes et la place à laisser à l'essentiel, l'idéal est de tout couper comme lui pour se plonger le temps d'une lecture sans coupure, sans bruit et sans pression dans ce profond témoignage et qui peut apporter beaucoup, particulièrement à quelques jours du Carême.

Asf

Partager cet article

1 commentaire

  1. C’est intéressant et pas si rare, comme témoignage.
    Mais quel est ce tabou, cette crainte, cette pudeur qui empêchent de dire ouvertement que nous sommes bel et bien en recherche de Dieu.
    Je pense que les monastères, par leur hôtellerie, ont un rôle important à jouer dans la nouvelle évangélisation.
    C’est une sorte de retour aux sources, comme il y a mille ans, au début de l’Occident chrétien.
    Un véritable espoir, après des décennies d’apostasie, compte tenu du manque de prêtres diocésains ou de l’engagement un brin marxiste de certains d’entre eux…
    Les monastères se prêtent bien au questionnement personnel, au recul, au choc spirituel.
    Le calme et la liturgie ont leur importance dans ces lieux bénis.

Publier une réponse