Une réflexion au sujet de « De la perte en ligne au Parlement européen »

  1. Xtophe

    Ca me rappelle une réplique tirée du film “Les trois frères” :
    “Le Parlement Européen, c’est comme une machine à laver. Pour qu’elle continue à tourner, il faut parfois enlever du linge sale…”

Laisser un commentaire