Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Le Vatican

De faux évêques excommuniés

Voici la Déclaration de la Congrégation pour la doctrine de la foi sur la position canonique des soi-disant évêques gréco-catholique de Pidhirici, les révérends Elias Dohnal, Markia V.Hitiuk, Metodej R.Spirik, et Robert Oberhauser :

"Le Saint-Siège suit avec inquiétude l'action de ces religieux, qui expulsés de l'ordre basilien, se sont proclamés évêques de l'Eglise gréco-catholique d'Ukraine. Malgré leur attitude contumace, ces clercs défient l'autorité ecclésiastique et blessent moralement et spirituellement leur ordre et l'Eglise ukrainienne toute entière, ainsi que le Saint-Siège et toute l'Eglise catholique. Les fidèles sont déconcertés et divisés. Après avoir institué un groupe épiscopal à Pidhirici ces clercs ont récemment tenté d'obtenir la reconnaissance des autorités civiles et d'être enregistrés comme Eglise orthodoxe gréco-catholique ukrainienne.

Depuis le début de cette pénible affaire, divers responsables de l'Eglise ont en vain tenté de les dissuader de s'enferrer dans une voie susceptible de tromper les fidèles, comme cela est advenu.

Dans le but de protéger l'unité et la paix du troupeau, le Saint-Siège a espéré un repentir et un retour successif de ces clercs dans la pleine communion de l'Eglise catholique. Malheureusement les derniers rebondissements, comme leur tentative d'enregistrement public comme Eglise, ont confirmé leur état de contumace.

Ces soi-disant évêques n'ayant fourni aucun signe de repentance et continuant de dérouter la communauté des fidèles en allant jusqu'à calomnier l'Eglise locale et le Saint-Siège en affirmant que la suprême Autorité de l'Eglise serait en possession d'une documentation confirmant la validité de leur ordination, pour sauvegarder le bien de l'Eglise et le salut des âmes, la Congrégation pour la doctrine de la foi :

Ayant admis le recours de l'Eglise gréco-catholique d'Ukraine et des dicastères du Saint-Siège, informe les fidèles, notamment dans les pays d'origine des clercs soit-disant évêques, de leur situation canonique, cette Congrégation se dissocie totalement des actes et déclarations de ces personnes et déclare formellement ne pas reconnaître la validité de leur ordination épiscopale, et de toute autre en découlant… Ces personnes sont excommuniées selon le canon 1457 du CCEO, d'autant que la sentence rendue le 10 septembre 2008 par le tribunal ordinaire de l'Archevêque Majeur de Kiev les a reconnu coupables de délit en vertu des canons 1462,1447 et 1452 du CCEO (usurpation, illégitimité, sédition et haine envers des membres de la hiérarchie, encouragement à la désobéissance et calomnie). On notifie également que le terme catholique qu'ils utilisent sans la reconnaissance de l'autorité ecclésiastique est abusif et illégitime. Les fidèles sont donc tenus à ne pas adhérer à ce groupe situé hors de la communion ecclésiastique. Et invités à prier afin que ces clercs se ravisent et rentrent dans la pleine communion catholique".

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services