Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Débarrassée de Buttiglione,…

… accusé d’adorer un crucifié nazaréen et de se livrer avec ses coreligionnaires à des sacrifices d’enfants dans des catacombes, la Commission Barroso a été investie par une large majorité du Parlement Européen.

L’épisode le plus mouvementé des débats n’aura pas été relaté dans la presse française: un député britannique du pittoresque parti eurosceptique UKIP a trouvé étrange que Jacques Barrot soit proposé comme commissaire aux transports, alors qu’il a été condamné en 2000 à 8 mois de prison avec sursis pour financement illégal du CDS. Le président du Parlement a sommé l’insolent de retirer ses propos: la condamnation ayant été aministiée en 2002, il est interdit de la mentionner publiquement en France, en l’occurence à Strasbourg. Et il est interdit de relater cette partie des débats dans la presse française. En voici le compte-rendu sur un site d’information britannique (en v.o.), et ici sur celui de l’UKIP (v.o.)

Henri Védas

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services