Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Débarrassée de Buttiglione,…

… accusé d’adorer un crucifié nazaréen et de se livrer avec ses coreligionnaires à des sacrifices d’enfants dans des catacombes, la Commission Barroso a été investie par une large majorité du Parlement Européen.

L’épisode le plus mouvementé des débats n’aura pas été relaté dans la presse française: un député britannique du pittoresque parti eurosceptique UKIP a trouvé étrange que Jacques Barrot soit proposé comme commissaire aux transports, alors qu’il a été condamné en 2000 à 8 mois de prison avec sursis pour financement illégal du CDS. Le président du Parlement a sommé l’insolent de retirer ses propos: la condamnation ayant été aministiée en 2002, il est interdit de la mentionner publiquement en France, en l’occurence à Strasbourg. Et il est interdit de relater cette partie des débats dans la presse française. En voici le compte-rendu sur un site d’information britannique (en v.o.), et ici sur celui de l’UKIP (v.o.)

Henri Védas

Partager cet article