Bannière Salon Beige

Partager cet article

Vidéos

David Engels, effondrement et christianisme

David Engels, effondrement et christianisme

David Engels est un historien belge. Il est actuellement professeur de recherche à l’Instytut Zachodni à Poznan en Pologne après avoir été professeur à l’Université libre de Bruxelles. Dans cet entretien, il livre son analyse sur différents sujets comme l’effondrement, le christianisme mais également le conflit russo-ukrainien.

En 2017, analysant l’évolution récente de l’Europe, il avance que « nous n’avons aucune chance d’éviter une guerre civile ». Selon lui, cette guerre civile prendrait la forme de « banlieues qui échappent au contrôle de l’État. Avec des territoires où règnent des groupes paramilitaires, ethniques ou religieux. Avec une criminalité galopante. Avec une faillite économique et un total immobilisme politique. » Il avance que « les principaux partis allemands ne veulent pas admettre la pauvreté croissante, la perturbation culturelle et politique croissante et la perte de confiance dans la démocratie. » Cette situation serait comparable à celle de la fin de la République romaine. Et, en 2018, il situe la crise des gilets jaunes en France comme participant de la même évolution.

Partager cet article

3 commentaires

  1. la crise de civilisation que nous connaissons , qui a commencé avec Vatican II et mai 68, est due à la prédication de la “mort de Dieu” , au devoir révolutionnaire de subversion et d’inversion des valeurs.
    supprimer l ‘ordre naturel et l’ ordre surnaturel .
    faire passer de la chrétienté à la République Universelle dominée par le Temple des Francs Maçons.
    on doit y parvenir à coups de bains de sang.

  2. Mais ce type .:. D. Engels, vient de l’université “libre” maçonnique Bruxelloise !! Placé à Poznan, comme missionaire laïc, dans un pays catholique.
    Il récit le cathéchisme naturaliste de Marx. Il n’y a pas un effondrement du Chistianisme, il y a une Eglise Vatican II, en train de disparaître, et en face, le renouveau dans les centaines d’églises traditionelles, en Europa et en Amérique. Il faut du temps, Bergoglio est en train de disparaître, mais c’est elle, c’est la Tradition, c’est l’Eglise de toujours qui gagnera. Depuis Golgotha elle est placée sous la protection du ciel.

  3. On lira avec profit “La fin de la chrétienté” de Chantal Delsol (Cerf, 2021).
    Le temps présent connait une inversion normative et philosophique.
    Le paganisme, le grand Pan sont de retour.

Publier une réponse