Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Nicolas Sarkozy, un soixante-huitard affirmé

Dans Le Livre noir de Mai 68 (Actes du Colloque organisé le 13 mai 2008), Jean-Pierre Maugendre rappelle le discours de Nicolas Sarkozy le 29 avril 2007 :

"Je propose aux Français de rompre avec les idées de Mai 68. Je propose aux Français de renouer en politique avec la morale, l’autorité, le respect, le travail, la nation. Je propose de reconstruire un Etat qui fasse réellement son métier."

Pour constater, un an après :

M "Si la légalisation de la vente de la pilule contraceptive date de 1967, c’est le 21 janvier 2008 que Nicolas Sarkozy a tenu à faire de son promoteur, Lucien Neuwirth, un grand officier dans l’ordre national du Mérite. Le premier gouvernement Fillon ne comprenait ni ministère, ni secrétariat d’Etat à la famille. […] Lorsque le 18 mars, Nadine Morano est nommé secrétaire d’Etat à la famille, le président prend bien soin de choisir une femme qui a publiquement manifesté son souhait de voir les couples homosexuels pouvoir adopter des enfants, dans un entretien à Libération du 28 octobre 2005.

Ce mépris de la famille se concrétise dans diverses mesures d’ordre financier : les allocations familiales n’ont été revalorisées que de 1% au 1er janvier 2008, ce qui est bien loin du niveau de l’inflation : les majorations des allocations familiales pour les adolescents ont été réduits de 600€ ; le rapport Attali, dont le président a vanté les mérites, prévoit une mise sous conditions de ressources desdites allocations familiales ; la suppression des cartes SNCF familles nombreuses n’a été évitée que grâce au tollé des associations familiales."

Ajoutons à cette litanie la scandaleuse extension en novembre 2007 des activités des centres de planification et d’éducation familiale à la pratique d’avortements par voie médicamenteuse et bien sûr le triple mariage du président de la "rupture", traçant lui-même le chemin fangeux dans lequel le suivent ses ministres.

Michel Janva

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services