Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Dans l’Aude, bientôt un village coupé du monde et réservé aux gays

Le tout à l'insu du maire qui croyait accorder un permis de construire pour un village de vacances classique :

"Le maire d'une localité de l'Aude est tombé des nues mardi en apprenant qu'il avait délivré à son insu un permis de construire à une société britannique pour un village destiné aux retraités homosexuels. "Je tombe des nues parce que je n'en savais rien", a déclaré Yves Bastié, le maire de Sallèles d'Aude, à un correspondant qui l'interrogeait sur une publicité mise en ligne sur le site de l'entreprise Villages Group. Cette société britannique, qui construit des villages destinés aux retraités en France, propose sur son site internet aux retraités homosexuels ce lieu qui leur est réservé à deux pas du Canal du Midi, chef d'oeuvre de Pierre-Paul Riquet classé au patrimoine mondial de l'humanité. Le "Village-Canal du Midi" est une "oasis privée pour la comunauté gay et lesbienne (lgbt) qui souhaite mener une vie active et saine dans le climat chaud, amical et sain du sud de la France", peut-on lire sur une brochure publiée en anglais sur le site internet du groupe. "Idéal pour la retraite, les vacances, les investisseurs", ajoute le site.

Les responsables de Villages Group n'étaient pas joignables mardi soir. "J'ai demandé à mes collaborateurs de vérifier cette information mais si c'est bien le cas, j'estime que la moindre des choses aurait été d'être tenu informé", a ajouté le premier magistrat de cette petite localité de 2.000 habitants proche de Narbonne. Lorsqu'il sortira de terre, le "Village-Canal du Midi" sera constitué de 107 maisons individuelles écologiques construites dans un "style villageois traditionnel" et coupées du monde extérieur par une enceinte, dit la brochure, qui comporte une belle photographie du Canal du Midi frappée du drapeau arc-en-ciel, l'emblème de la communauté homosexuelle. Le lieu bénéficiera des services d'un concierge et comportera piscine, court de tennis, sauna, salle de gymnastique, bars et restaurants. "Ce lieu très spécial conjugue le meilleur de tous les mondes, la campagne, le vignoble et la vie de village", ajoute le texte.

Homosexuel ou pas, il faudra être relativement fortuné pour couler des jours tranquilles dans le "Village-Canal du Midi". Il en coûtera 236.000 euros ou 248.000 euros pour une maison, à quoi il faudra ajouter 70 euros par semaine de frais de gestion et de management".

Partager cet article

26 commentaires

  1. c’est pas un peu discriminatoire ce type de construction réservé à une population sur des critères d’orientations sexuelles ? A mon avis il devrait y avoir des opportunités juridiques de bloquer le projet.

  2. vive le communautarisme. Décidément les “gays” sont des gens bien tristes qui n’aiment pas les autres. Une sorte de nouvelle aristocratie par le c*l et le fric, en somme.

  3. et après nos “bien pensants” nous feront l’apologie du “vivre-ensemble” ! alors qu’avec ce genre de “maison”, on favorise le communautarisme et le replis sur soi. un scandale de plus. vraiment la france de hollande s’enfonce de plus en plus jour après jour dans la décadence.

  4. Bergé,Delanoë seraient les premiers locataires….

  5. Et si en plus, ils veulent se margayer, va avoir du boulot le Maire.
    Moindre mal, c’est qu’ils ne vont pas nous faire des petits. Je vois d’ici les attelages au bord du canal du midi.

  6. Gay-tho

  7. Bien entendu, rien n’indique explicitement dans la présentation commerciale du “Village – Canal du Midi” qu’il est destiné ou a fortiori réservé aux homosexuels (même si certaines illustrations le suggèrent discrètement) car cela serait contraire à la loi. Il serait intéressant de savoir de quelle manière les candidats à l’acquisition sont informés de cette “particularité” ou – a contrario – de quelle façon les éventuels acquéreurs non homosexuels pourraient être éconduits ou dissuadés. Si une discrimination de fait en fonction de l’orientation sexuelle est avéré, cela pourrait ouvrir de fructueuses perspectives juridiques…

  8. Si ce n’est pas du communautarisme, gangrène de la république !
    Faut-il rappeler qu’il est contraire à l’égalité dont la gauche et le LGBT nous ont rebattu les oreilles pendant des mois ?

  9. S’ils veulent tant se mêler à la vie locale et être considérés comme des gens normaux,, pourquoi se regroupent-ils en village spécifiquement gay plutôt que sans étiquette?
    Ils se créent eux mêmes leur ghetto.
    De plus c’est discriminatoire par rapport à des couples non gays.
    Si la justice tolère cela, cela signifie qu’on peut donc légalement créer des villages de retraités spécifiquement hétéro…

  10. Et naturellement, l’agriculture locale va devoir encore s’effacer en laissant les (meilleures) terres disparaître sous ces aberrations inutiles … toutes autant qu’elles sont !
    La France va devoir importer ses denrées alimentaires avant cinq ans, c’est dramatique, machiavélique et IRREVERSIBLE !!

  11. Village “arc-en-ciel”, bien isolé des mécréants locaux par une solide enceinte. C’est le soleil qui est visé pour ces retraités homos et fortunés, pas les autochtones (sauf, si “amicaux”, c’est-à-dire “gay friendly”). Pas sûr que l’Audois moyen le soit d’emblée.

  12. comme beaucoup de ces initiatives commerciales, ca va faire un flop. Market ain’t there man !

  13. Quelle belle fin de vie pour les homosexuels!
    Juste de l’autre coté du canal du midi, se trouve la zone industrielle de Truilhas, composée de 7 entreprises, des coopératives agricoles , une société de stockage de produits phytosanitaires , une ferronnerie et un laboratoire Hydrogéotechnique, une minoterie, une usine d’embouteillage et une usine de granulats et d’enrobés.
    Et à votre avis qui va gêner qui ?

  14. Chaque jour nous apporte une surprise ….aujourd’hui des maisons de retraite pour gays …demain des cimetières réservés ! pour plus tard des enfers particuliers ?
    Des asociaux ,je vous dis ,Mme Michu , si…si…si !!

  15. De toute façon ils n’auront pas le temps d’en profiter vu qu’ils seront euthanasiés par Hollandus et compagnie!

  16. Promesse d’une vie “active et saine” ?
    Active, je veux bien. Mais saine…???

  17. Le détail de l’usine de granulats… On peut prévoir un scenario à la “Soleil vert”: quand ces messieurs seront fatigués de vivre, ils demanderont le médicament miracle d’aide au suicide, et on pourra les recycler en granulats, directement de l’autre côté du canal? Simple, net, écolo.

  18. Bizarre, cela rappelle de certaines heures de l’histoire, sauf que ce sont les anciennes victimes qui “s’ostracisent” elles-mêmes…

  19. Un labo, une maternité et une crèche sont-ils prévus ?

  20. Encore une mode US qui débarque… USA, spécialiste des réserves, mouroirs à Indiens, mouroirs à schnocks riches, mouroirs à riches schnocks homos.
    Sinistre Comédie humaine.
    Le maire doit dénoncer son accord, au nom de la non-discrimination : il n’y a aucune raison que ces lois ne servent qu’à notre détriment.

  21. La France UMP et socialiste n’a plus comme réponse que de créer des ghettos de pauvres, de riches, d’homos, de sans papiers, de racailles, de politicards, etc.
    A quand le village des cons, pardon, trop petit ce ne peut être qu’au niveau national !

  22. C’est aussi ce que j’ai pensé, Soleil Vert est de sorti !
    Et se sera directement livré au consommateur de l’autre coté du canal ! Producteur = consommateur. Canal ou anal du midi ?!
    Les habitants vont-ils accepter de bonnes grâces ses nouveaux arrivants ?
    Ses retraités vont-ils avoir leur magasin dans la résidences ou iront-ils faire leur achat dans le village avec les risques de noms divers à leur passage ?!

  23. Ca tombe bien, les “homosexuels ivoiriens qui aspirent à vivre une vie paisible dans une société plus tolérante souhaitent vivre au grand jour leur amour(et)rêvent d’immigrer en France, afin de se marier.”
    http://www.afrik.com/cote-d-ivoire-les-homosexuels-veulent-migrer-vers-la-france

  24. Midi-Libre: Danny Silver, responsable de Villages Group, s’explique sur le projet de 126 résidences réservées aux homosexuels à Sallèles-d’Aude.
    http://www.midilibre.fr/2013/08/01/une-residence-gay-ouverte-a-tous,741036.php
    C’est vraiment chic d’avoir prévu un sauna, lieu de drague habituel des homos! Le commercial qui a eu l’idée a eu une prime?

  25. Conclusion édifiante du reportage hier soir lors du 20 heures de TF1 : “…un village pour tous.”
    On reste interdit : humour ou confusion totale ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]