Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Franc-maçonnerie

Dans l’attente que le GODF condamne l’obscurantisme de l’islam

Dans Présent de demain, Jean Madiran revient sur l'accusation portée par le Grand Orient de France suite à la déclaration du cardinal Vingt-Trois, qualifié d'obscurantiste. Extraits :

I "On ne voit pas le Grand Orient dénoncer un «obscurantisme» de l’islam ni son «mépris des positions éthiques laïques» : cela risquerait d’ailleurs de constituer le délit d’islamophobie, assimilée à un racisme, que le Grand Orient a fortement contribué à installer comme tel. On ne le voit pas non plus proclamer par exemple : «L’Etat est chez lui et la religion islamique doit rester chez elle

Il est vrai que ce « rester chez elle» n’a aucun sens. Aucun sens autre que l’expression d’une haine. Où donc l’Eglise, si elle est interdite de parole dans l’Etat français, devrait-elle se retirer ? au Vatican, et n’en pas sortir ? Et cette belle «diversité des composantes philosophiques et religieuses», qu’en reste-t-il, si l’Eglise ne peut plus y figurer et y énoncer ses convictions sans avoir à subir les foudres, les insultes, les menaces d’un mystérieux Grand Orient qui s’exprime comme si la Ve République était et devait rester la sienne ?"

Partager cet article