Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Dans la Belgique islamisée, un sanctuaire va-t-il disparaître ?

De Mathieu Parbot pour les lecteurs du Salon beige :

PLa lumineuse figure sacerdotale du Bienheureux Edouard Poppe revient sur le devant de la scène. En effet, le couvent de religieuses, situé à Moerzeke où il passa les dernières années de sa vie, est promis à une destination très incertaine.

Qui est Edouard Poppe ? Laissons d’abord la parole à Saint Jean-Paul II lui-même qui l’a béatifié en 1999 :

« Frères et Soeurs venus pour la béatification du Père Edward Poppe, notamment de Belgique, je vous salue cordialement. L'Eglise est heureuse de compter en lui un nouveau bienheureux. Je vous encourage tous à le prendre pour modèle et pour guide, lui qui fut un témoin de la foi et de la charité. Il trouvait dans la prière et dans l'Eucharistie la force pour sa vie quotidienne et pour sa mission pastorale. Aimant totalement le Christ, il s'attachait à l'imiter en toutes choses, en faisant la volonté de notre Père des cieux et en accueillant toutes les personnes. Dans sa relation intime avec le Maître de la moisson, le Père Poppe offrait le monde à Dieu afin de pouvoir offrir Dieu au monde. Le Père Poppe avait fait siens la devise et le désir de pauvreté et d'humilité du bienheureux Antoine Chevrier: "Ma vie c'est Jésus-Christ". Cela constitue véritablement l'idéal de tout prêtre et de tout chrétien, car une vie vécue par amour pour le Seigneur et dans son amour est une existence qui trouve sa véritable et sa pleine réalisation. J'invite particulièrement les familles à aider les jeunes à entendre l'appel de Dieu à le suivre dans le sacerdoce avec générosité. C'est en effet au sein des familles que peuvent s'épanouir les vocations, par la transmission de la foi et des valeurs morales. »

Mort à 33 ans, ce jeune prêtre est une figure magnifique de sainteté. Sur huit ans de sacerdoce, il en passa quatre allongé, cloué par la maladie. Directeur spirituel, aumônier de jeunes, son ministère fut surtout marqué par un triptyque fécond : dépendance mariale, docilité à la hiérarchie, piété eucharistique. Pour plus d’informations voir ici.

Dans le couvent de Moerzeke se trouvent :

  • la chapelle et le maître autel sur lequel le saint prêtre célébra si souvent la messe,
  • la chambre où il mourut, conservée dans son état original,
  • un petit musée.

Sans titreA une centaine de mètres de là, la chapelle où repose le corps du bienheureux n’est pas menacée. Elle est même desservie avec zèle par le Père Edouard Janssens.

A une période de l’histoire de l’Eglise où la figure du prêtre est plus que mise à mal, et ce pour différente raisons (célibat contesté –en Belgique notamment, scandales divers…), il semble urgent de valoriser les témoignages de sainteté et de fidélité.

D’ores et déjà, nous apprenons que le couvent de Moerzeke va fermer et que le petit musée et les lieux où vécut le bienheureux Edouard Poppe sont déjà interdits de visites. Il semblerait que les trésors du musée vont être déplacés dans un autre site. Où et quand ? Telle est notre question. Quant à sa chambre mortuaire, sa chapelle… le jardin où il priait… tout ceci est promis à un avenir pour le moins inquiétant, quand on sait ce que devienne nombre de site cultuels en Belgique…

Imagine-t-on le presbytère d’Ars, où même sa maison natale de Dardilly, transformés en logements sociaux ou en bureaux ?

Autant de questions qu’il peut être intéressant de poser, avec courtoisie, au sanctuaire de Moerzeke par mail : [email protected]

Ou à l’évêque de Gand : [email protected]

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services