3 réflexions au sujet de « Dans des cas exceptionnels de patients en fin de vie, faut-il autoriser l’euthanasie ? »

  1. gipsy0

    l’IMMENSE problème c’est surtout de dans tous les cas-qui-existent-déjà-et-qu’il-faut-donc-légalisés, c’est la famille qui demande la sédation mortelle et non le patient lui-même !!! comment faire confiance à une loi même strctement encadrée sur le sujet ?

  2. Soleo23

    Il existe mille façons d’éviter douleur et agoisse chez un malade. La vie étant un don de Dieu, nul n’a le droit de la supprimer, sauf, cas d’exception, pour en sauver une ou plusieurs autres, comme en temps de guerre. D’ailleurs, médeçin ou pas, personne ne peut affirmer que la mort sera prochaine.
    Alors, mesure de confort pour l’entourage, l’euthanasie est à condamner avec la plus grande fermeté.

Laisser un commentaire