Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Danger quand les socialistes veulent réinventer l’eau chaude

ils se brûlent avec, mais beaucoup peuvent les suivre dans leurs diaboliques erreurs : un groupe de travail du parti socialiste a mis un an pour tenter de faire sortir du néant la famille moderne. Il se résume en 2 minutes visibles et audibles ici. 2 minutes, c'est dire la portée de la réflexion, la puissance neuronale dégagée… On y trouve cependant la subversion dans toute sa splendeur :

Sfa Détruire (les modernistes disent "déconstruire") même ce qu'il y a de plus évident, de plus naturel : pour "faire" un enfant, il faut un papa et une maman qui deviennent ainsi parents, l'ensemble formant une famille. Il suffit de regarder. Même avec ces mots simplissimes, c'est trop compliqué pour eux. Alors ils choississent leurs propres items non pour décrire une observation objective mais pour imposer leur principe intellectuel dénué de toute réalité avec laquelle "on n'est pas d'accord et on pense que" (sic) :

"On est parti d'un principe qui est que aujourd'hui ce droit repose sur la biologie, sur la vraisemblance biologique, sur le fait qu'un enfant doit forcément avoir un père et pas plus, une mère et pas plus et on n'est pas d'accord avec ce principe-là et on pense qu'aujourd'hui, celui ou celle qui est parent de l'enfant c'est celui ou celle qui s'engage pour que cet enfant soit heureux et dispose de tout ce dont il a besoin pour vivre et élever à l'âge adulte et donc les règles qui se basent sur la vraisemblance biologique sont caduques".

En clair, ce n'est pas la nature qui donne des devoirs et des droits aux parents naturels, c'est l'individu qui s'auto-définit parent (on est dans le même shéma de l'auto-construction si chère à l'idéologie du genre), qui s'engage intellectuellement à être parents en respectant des critères qu'un Etat ou une quelconque ONU ou mieux une UNICEF définira. 

Très vite, ce seront ces mêmes institutions qui définiront qui peut et doit être parent en fonction de paramètres  qu'elles auront elles-mêmes définis.Fam  Nos enfants auront-ils seulement le droit de se marier librement? Pourront-ils faire baptiser leurs propres enfants et les faire prier dans cette dictature du relativisme qui avance à grand pas?

Déjà le grand rêve socialiste et de tout totalitarisme, du contrôle de la famille – et au final de l'éducation, fut-ce par chantage - par l'Etat est visible partout : on n'exige plus la signature des "parents" mais des "responsables légaux". Quelques soient la physionomie de notre société "moderne" et la destructuration actuelle de la famille, celles-ci ne doivent pas servir de prétextes et de théâtres à la mise en oeuvre d'une idéologie aussi liberticide. 

Au contraire, ce champ de bataille doit bien être le terrain d'un retour à la vérité dans toute sa splendeur, objectif de la nouvelle Evangélisation à laquelle l'Eglise nous appelle avec tant d'insistance. Alors, debout !

(merci à TN)

Partager cet article

13 commentaires

  1. Effrayant !

  2. Pour illustrer cette nouvelle conception de la famille, je propose une révolution du droit successoral : supprimons la part réservataire des enfants biologiques ou adoptés (notions totalement rétrogrades). Cela permettra aux parents de ces socialistes modernes de pouvoir enfin léguer la totalité de leur patrimoine aux clandestins qu’ils décideront de “parrainer”, ou à leur animal de compagnie, ou à toute autre oeuvre d’intérêt public.
    Là, je vote pour !
    Au fait, les enfants auront-ils eux aussi le droit de couper les ponts avec leurs parents vieillissants, afin de ne plus être tenus de payer les maisons de retraite, par exemple ?
    C’est beau, cette dimension d’amour ; après le mariage en CDD, on se rapproche de la famille en CDD…

  3. Je ne crois pas qu’on puisse dire que les socialistes veulent “réinventer l’eau chaude”, au contraire, ils veulent “inventer” une eau qui ne désaltère plus et qui donne soif.
    Notre monde a soif d’idéal et de valeurs solides. Ils veulent que l’on renonce à tout ce qui pourrait aider à apaiser cette soif.
    Pauvres enfants du futur.
    Avez-vous lu “1984”, ou “Le meilleur des mondes ? C’est tout-à-fait cela… ?

  4. On voit déjà où le mépris de la famille a mené sur la plan matériel : http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/01/06/la-pauvrete-guette-nombre-de-familles-monoparentales_1461689_3224.html ; comment pourrait-il en être autrement au niveau des conséquences psychologiques et sociales ?

  5. et les animaux dans tout cela? que veulent ils??,,

  6. La déchéance continue et s’accélère à un rythme effarant …

  7. Lu dans la Nef tout un dossier sur les lumières et la révolution sous la plume de l’historien Xavier Martin, ceci éclaire cela. On a relativisé ce qui est absolu et absolutisé ce qui est relatif.

  8. Ces gens nous préparent un totalitarisme effrayant. Vous n’y croyez pas ?
    “aujourd’hui celui qui est parents est celui qui s’engage pour l’enfant”,
    on pourra donc vous volez vos enfants pour les confier à un couple homo qui “s’engagera” devant l’état à être meilleur que vous.

  9. @ JCM
    Grand Dieu ! je suis d’un naturel plutôt pondéré, mais s’ils s’avisaient de toucher à ma famille je crois bien que je deviendrais furieusement violent !

  10. Rien de bien neuf.
    C’est la reprise des programmes d’avant guerre.
    Ce que les socialistes nazis de Hitler avaient nommé le programme “Leben-born”!
    Il y a l’oeuvre une sorte de cartel idéologique conçu on ne sait où que l’on veut nous imposer.

  11. Ah ! La, la… vous allez avoir des ennuuis : trop blanche et blonde votre photo de famille ! Quel manque d’ouverture ! 🙂

  12. il va bientot falloir agir contre ces anti homme.

  13. Ce qu’écrit Scroumpf grognon est intéressant : il me semble que la législation actuelle oblige les enfants à subvenir aux besoins de leurs parents âgés.
    Mais dans le cas de ces “nouveaux parents”, cette obligation persiste-t-elle ? Ou bien les enfants auront-ils le droit de se débarrasser de leurs “parents” avec qui ils n’ont aucun biologique ou autre ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services