Daech : la peur change de camp

Depuis quelques mois, un groupe secret composé d'environ 200 soldats des forces spéciales américaines traque, capture ou élimine sans autre forme de procès des cadres de Daech en Irak et en Syrie, mais aussi des chefs d'Al-Qaïda. Barack Obama a donné le feu vert à cette opération.  Steve Warren, un des porte-parole militaires de la coalition, explique :

« Depuis le début de l'année 2015, nous avons tué plus de 40 cibles de haute valeur. Nous avons montré que nous pouvions les avoir où qu'ils se trouvent ».

Parmi les cibles éliminées récemment figurent Omar al-Tchitchani (Omar le Tchétchène), l'ex-commandant militaire de Daech, ou le Saoudien Amr al-Absi, responsable de plusieurs enlèvements. Sans donner tous les noms, ils affirment avoir également tué des djihadistes ayant participé à l'élaboration ou au financement de plusieurs attentats, dont ceux de Paris et de Bruxelles. 

Laisser un commentaire