Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Da Vinci Code : Communiqué de monseigneur di Falco

Monseigneur Jean-Michel di Falco, évêque de Gap et président du Conseil
pour la communication de la Conférence des évêques de France, a rendu public aujourd’hui un communiqué sur le Da Vinci Code. Extraits :

Mdf"Je ne pense pas que cela puisse troubler la foi des croyants
qui ont une culture religieuse qui va plus loin que leurs souvenirs du
catéchisme(…)

Le point le plus
problématique du roman est qu’il sème volontairement le doute sur les
fondements de la foi chrétienne et sur l’Église.
À travers des
affirmations farfelues, l’auteur entreprend de démolir l’Église
catholique, qui serait coupable d’avoir dénaturé le message du Christ (…)
La cohérence de la foi chrétienne est niée. Aujourd’hui, les
recherches d’ordre spirituel vont souvent de pair avec la recherche de
sensations nouvelles. Or, la foi chrétienne semble être un héritage du
passé, supposé connu, sans surprise
(…)

Le
succès de ce livre a fleuri sur l’étendue des champs de l’inculture
religieuse. Si inculture il y a, ce n’est pas aux incultes qu’il faut
en faire le reproche, mais à ceux qui ont la charge de cette culture
.
Nous devons fournir des éléments critiques d’analyses et de
compréhension. De ce point de vue, merci Monsieur Dan Brown ! Avec un
tissu d’invraisemblances, il a remis sur la place publique la question du Christ
et des Evangiles.
La lecture de son livre a incité certains à lire ou
relire le Nouveau Testament. C’est l’aspect positif de cette
polémique !"

Monseigneur di Falco sera présent à
la projection du film
de Ron Howard lors de la soirée d’ouverture du
59ème festival international du film. Les journalistes souhaitant avoir
une réaction immédiate pourront également le rencontrer au terme de la
projection. Il se
tiendra à leur disposition lors d’une conférence de presse qui se déroulera à l’hôtel Majestic (Salle Lérins) à 11 heures le 18 mai 2006 à Cannes après la projection du film.


Lahire

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

11 commentaires

  1. On n’est pas protestant, notre Foi doit se vivre dans l’Eglise. Je trouve Mgr un peu court de dire que l’attaque de l’Eglise peut ne pas détruire la Foi de chacun…Il oppose deux choses immanquablement unies : notre Foi repose sur celle des Apôtres, donc s’ils mentent, vaine est notre Foi.

  2. mais ils ne mentent pas donc …

  3. Relisez le……accusez un catho d’être protestant équivaut à accuser son chien d’avoir la rage………il fait simplement un constat d’inculture globale , de délire mystique du film ( avec des thèses effectivement devellopées depuis des années…) et insiste sur le fait que le film doit servir notre Cause , de part notre afculté à rebondir sur “l’evenementiel”…………Point barre ( il fait ce qu’il peut avec ce qu’il a autrement dit mais évite de jouer au censeur….)

  4. je rejoins complètement Laetitiademahlreich: si l’Eglise s’est donnée tant de peine pour lutter contre les hérésies à une époque où la foi était un peu plus ancrée qu’aujourd’hui, c’est qu’elle connaissait les ravages que peut faire le mal s’il n’est pas dénoncé à temps et contre-temps.
    C’est être naïf ou présomptueux de croire que la vérité se défend toute seule…

  5. Qu’il se débrouille pour visionner le film parce qu’il sera interrogé dessus par les média, qu’on lui demandera son avis cette fois-ci sur le film et non sur le livre (et on sait qu’il peut y avoir entre un livre et un film des interprétations différentes), soit.
    Qu’il se rende à la Première, diffusion publique s’il en est, est beaucoup plus discutable en effet…

  6. Et on ne débat pas de la Vérité, on en témoigne en paroles & en actes.

  7. Mgr Di Falco nous explique que les fautifs de l’inculture sont ceux qui ont en charge la culture….
    Mais qui a en charge la culture religieuse si ce n’est nos évêques?
    Qui a supprimé le catéchisme auquel allait une bonne part des enfants pour le remplacer par des parcours qui n’apprennent rien?
    Si déjà les catholiques posédaient ce minimum de formation nécessaire au discernement, la question serait moins grave.

  8. Sinon je vous invite à comparer trois évènements :
    – réactions (pro et contra) à la sortie du film “La Passion” de Mel Gibson, très proche des évangiles…
    – réactions (pro et contra) à la sortie du film “Da Vinci Code”, … très éloigné des évangiles.
    – réactions (pro et contra) à la publication des caricatures de Mahomet.

  9. Je ferme les commentaires qui dérivent beaucoup trop. Je proposerais dans quelques minutes un post en rapport avec ce sulet.

  10. à Eloi et Marc B,
    dans un article récent du Père Bandelier sur Famille Chrétienne, celui-ci parlait des méfaits de la catéchèse… et souhaitait enfin la constitution d’un vrai catéchisme.
    Comme quoi, avec la grâce de Dieu, toutes les âmes de bonne volonté finissent par ouvrir les yeux.

  11. Je ne ferai pas de nouveau post sur ce sujet ce soir. Il développe trop de polémiques.
    Le festival de Cannes est un évènement mondial et la présence d’un évêque à la projection d’un tel film dès l’ouverture n’est sûrement pas inconnue du Saint-Siège.
    Nous reparlerons du sujet de ce post à l’occasion de la conférence de presse. Rendez-vous donc le 18 mai et d’ici là, attendons calmement!

Les commentaires sont fermés pour cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services