Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Cytotec: «Je suis passée à deux doigts de la mort». Le bébé, lui, y est passé

Témoignage :

« Ça a été l’expérience la plus traumatisante de ma vie. L’avortement en lui-même s’est bien passé mais son déroulement a été un cauchemar : j’ai eu des vomissements et j’ai cru que j’allais mourir tant la douleur était insoutenable. Je suppliais les infirmières de me donner quelque chose et je n’avais le droit qu’au Doliprane. Si j’avais pu choisir le curetage, croyez-moi, avec le recul, je n’aurais pas hésité une seule seconde… »

L'avortement s'est bien passé ? Un cauchemar…

Partager cet article

2 commentaires

  1. “L’avortement s’est bien passé” ?? Moi, ça me fait froid dans le dos ! Pas un parole de compassion de la mère pour son enfant qu’elle vient de “rayer” de la carte des vivants…

  2. ….Je ne trouve pas de mots… Qui va donner la parole au bébé pour exprimer ses propres souffrances ….????? Il n’a pas eu droit au DOLIPRANE …. lui!!!! ni au réconfort et au soutien maternel que tout enfant , même non né est en droit d’attendre…..!!!! Cette époque me donne envie de vomir tant mon malaise s’accroît de jour en jour à l’annonce de turpitudes de plus en plus graves et mortifères …J’aimerais pouvoir réveiller les consciences endormies, apeurées,instrumentalisées, lobotisées ,résignées au pire,convaincues que leur révolte est inutile et vaine….

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services