Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Turquie

Cynique

Voici ce qu'on lit dans La Croix :

A "La mosquée d’Istanbul dont le minaret est un clocher Tout au long de cette semaine, «La Croix» met en lumière les symboles communs à tous les peuples méditerranéens. Aujourd’hui, une mosquée qui est aussi une ancienne église dominicaine […]

Son nom, Arap Camii, la mosquée des Arabes. Elle a une originalité…. Un haut clocher carré qui fait office de minaret. On en demeure tout étonné : est-ce bien un clocher ? «Mais oui, c’est un clocher. Il ne nous serait jamais venu à l’idée de le détruire. On l’a préservé», s’exclame dans son bureau jouxtant la mosquée, le débonnaire imam d’Arap Camii, Sabri Isik, à ce poste depuis quarante-six ans. «Nous avons simplement remplacé la croix par le croissant. C’était normal. Mais nous prions le même Dieu, n’est-ce pas ?» […]

[D]ans ce qui fut l’ancien presbytère situé à côté du mirhab, meuble sacré où l’iman Isik dirige les prières tourné vers La Mecque, on remarque sur le mur blanc des ombres, des taches de couleurs. Comme si on avait voulu non pas effacer, mais cacher des peintures, sans doute des visages. Dans l’islam, toute représentation physique est interdite. À y regarder de très près, comme le fait le prieur des dominicains d’Istanbul, on pourrait croire voir la Vierge Marie penchée sur l’enfant Jésus. […] Un tremblement de terre en 1999 a fait apparaître les deux évangélistes saint Marc et saint Matthieu. Et, sous le toit, saint Ambroise de Milan, l’un des docteurs de l’Église. Sur le mur, seraient encore cachées, à restaurer, les peintures de la naissance et du baptême de Jésus… Peintures du XIVe siècle… […] la “mosquée-église” serait une copie d’une église du nord-est de l’Italie, Saint-Nicolas, à Tolentino, dans laquelle il y a quatre sections, avec chacune un évangéliste en face d’un saint, et qui se regardent."

Partager cet article

9 commentaires

  1. Cela met fait penser au mot de Louis Pauwels, fondateur du Figaro magazine, qui lui parlait de Sida mental, quand toutes les défenses immunitaires sont tombées, par l’effet de ce moralisme dévoyé que l’on nous sert ad nauseam

  2. Que Dieu me fasse la grace d’une authentique conversion!… afin que mon vrai visage d’enfant de Dieu ne soit pas masqué, comme ces représentations du XIVe siècle par de la peinture ,fut elle blanche,mais resplendisse aux yeux de tous les hommes :de toutes races et de toutes religions.

  3. J’ai reçu récemment un appel pour y être abanné . Devant mes réticences , la personne m’a assuré que le journal avait changé….
    Effarant .

  4. C’est la Croix sans Croix…

  5. Ce journal s’appellera bientôt Le Croissant…
    «Nous avons simplement remplacé la croix par le croissant. C’était normal. Mais nous prions le même Dieu, n’est-ce pas ?»

  6. Ils peuvent aussi rajouter Sainte Sophie, et puis le Panthéon.
    Mais ils auront du mal à trouver une mosquée transformée en église.
    Et puis c’est quoi cette obsession pour “les peuples de la Méditerranée”, pourquoi jamais rien sur les peuples de la mer du Nord ?

  7. Quand est-ce que l’on récupérera ce bien d’Eglise, tout comme ce que la république nous a volé depuis la Révolution ?.^
    LA CROIX, subventionnée par le système républicain, qui serait déjà mort sans cette perfusion financière permanente, s’en voudrait de lui être désobligeante, n’est-ce-pas ?

  8. «Nous avons simplement remplacé la croix par le croissant. C’était normal. Mais nous prions le même Dieu, n’est-ce pas ?» […]
    SOURATE IX.
    Verset 30 : Les juifs ont dit : Uzain est fils de Dieu. Les chrétiens ont dit : le messie est fils de Dieu. Telle est la parole qui sort de leurs bouches, ils répètent ce que les incrédules disaient avant eux. Que Dieu les anéantisse. Ils sont tellement stupides

  9. Tout ce qui arive en France y arrive par notre faute, par notre fraude, notre déloyauté, notre trahison, notre traitrise, notre infidélité, notre adultère permanent envers Dieu, envers La Très Sainte Trinité, envers Jésus-Christ.
    La Croix montre ce que nous sommes tous, Juifs et Grecs. Verdâtres. Dans “le mélange sans nom”de Jacques Maritain. Enténébrés, obscurcis, aveuglés.
    Vous pointez sans cesse du doigt les faux musulmans de France, mais les faux français de France, sont rongés jusqu’à l’os au temporel et au spirituel.
    Je ne m’exclus pas de ce péché collectif.
    Saint Salvien de Marseille : Du gouvernement de Dieu.
    “Si nous mettons de côté un très petit nombre qui fuit le mal, l’ensemble du peuple chrétien est-il autre chose qu’une sentine de vices ?
    Plus loin.
    “Aussitôt que quelqu’un veut devenir meilleur, il devient un objet de mépris de la part de celui qui est pire que lui, si bien que tous sont forcés à être mauvais pour ne pas paraître minables.”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.