Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Curieux pays où les journalistes exigent un renforcement de la censure

Lu dans Les 4 Vérités, ces leçons tirées de l'affaire du Mur des cons du Syndicat de la Magistrature :

"S’il y a une leçon à retenir de ce
scandale, c’est évidemment que
compter sur une justice impartiale
en France est faire preuve
d’une touchante naïveté
.
Il y a pire, cependant. Et le pire
tient aux réactions.
La Garde des Sceaux, Christiane
Taubira, dont la quasi totalité du
cabinet est proche du SM, a
voulu enterrer l’affaire en saisissant
le Conseil supérieur de la
magistrature.
Dans un pays normal, on aurait
tout mis en oeuvre pour éviter
que ces fanatiques se trouvent
en situation de juger quiconque
.
On aurait pris des sanctions
immédiates et, notamment, demandé la dissolution de ce syndicat.
Mais, Mme Taubira n’allait
pas mordre ses alliés !
À ma grande surprise, cet enterrement
de première classe lui
valu une volée de bois vert de
l’extrême gauche.
L’inénarrable Mélenchon lui a
d’abord donné une leçon de
« liberté d’expression » (il est
vrai que les communistes s’y
connaissent !). Mieux encore, le
SM, loin de « faire profil bas », a
eu l’audace d’attaquer son
ministre de tutelle qu’il accuse
d’avoir « cédé à la pression ».
Cerise sur le gâteau : le Syndicat
national des journalistes a
apporté son soutien au SM… et
demandé des sanctions contre
le journaliste qui avait révélé
l’existence de ce « mur des
cons ».
Curieux pays où les juges peuvent
affirmer tranquillement
que tous les citoyens de droite
sont des « cons » et où les journalistes
exigent un renforcement
de la censure !"

Partager cet article