Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Curieuse proposition de loi d’un député du PCD

Le député du Parti Chrétien-Démocrate Jean-François Chossy (mention Assez Bien) travaille à une proposition de loi sur les assistants sexuels pour handicapés. Il explique au JDD :

C "Je ne m’intéresse dans cette proposition-là qu’aux personnes handicapées de grande dépendance, qui n’ont pas accès à leur propre corps et qui sont des personnes qui, malgré tout, ont des pulsions, ont des émotions, ont des sensations mais ne peuvent pas les exprimer seules. Ça existe en Suisse, en Belgique, aux Pays-Bas… Il y a des personnes qui sont des assistants sexuels qui permettent à ces personnes handicapées de s’épanouir dans leur sexualité. (…) C’est une démarche difficile, je sais qu’il y a des tabous… Quelques fois même, cette affaire est prise comme de la perversion par certains esprits bien pensants. C’est tout à fait leur droit et ça, je ne le renie pas. Simplement, je me dis qu’on doit aussi se préoccuper du sort de ces personnes qui sont complètement démunies dans un acte qui est un acte ordinaire de la vie.

Cela ne revient-il pas à légaliser une forme de prostitution?
En Suisse, les personnes qui pratiquent cette assistance sexuelle sont des personnes qui ont un métier, qui sont pour l’un boulanger, pour l’autre infirmière, par exemple. Ces personnes font ça en plus de leur travail. Il ne s’agit pas d’un travail en soi. Il ne s’agit pas non plus -et c’est l’obstacle français, parce qu’on est dans un acte tarifé– de rentrer dans le cadre de la prostitution. Il faut tout regarder sans arrière pensée malsaine. (…) On ne peut pas légiférer sur l’amour ou sur les sentiments, mais on doit pouvoir légiférer sur l’assistance qu’on doit apporter à ces personnes.

Partager cet article

37 commentaires

  1. Scandaleux… Quel mépris de la dignité des personnes, sous l’apparence du courage et de l’empathie.
    Cet homme oublie que la sexualité n’a de sens que comme expression du don de soi, et non comme une simple pulsion à assouvir.
    Gaudium

  2. Quelques questions sérieuses me semble-t-il méritent d’être posées à propos de ce problème.
    Avoir une relation sexuelle sans avoir préalablement une relation d’amour avec une personne est-il en soi nécessaire et bénéfique pour une personne?
    Car que des frustrations, des pulsions, des désirs naissent et puissent être difficiles à dépasser est le lot de l’humaine condition de toutes les personnes, handicapées ou pas.
    Mais est-il pour autant nécessaire et profitable de permettre à une personne de les soulager, car c’est de cela qu’il s’agît ici?
    Les besoins d’une personne peuvent-ils se réduire à ce seul domaine, dans des conditions ou une personne avec qui vous n’avez pas une relation d’amour vienne vous permettre de soulager vos pulsions?
    Il n’y a pas d’arrière-pensée malsaine contrairement à ce que semble insinuer cet élu dit chrétien à envisager les problèmes que posent cette proposition et les réponses qu’elle n’apporte pas.
    La Suisse et la Hollande, dans le domaine du respect de la dignité humaine, ne sont pas vraiment des modèles à suivre
    Toute personne, valide ou non, ayant du mal à satisfaire ses désirs, à soulager ses pulsions, va-t-elle pouvoir réclamer un jour cette assistance?
    N’est-ce pas dévaloriser l’être humain dans ses capacités de dépasser, sublimer ces difficultés qui sont réelles et que beaucoup de nous ont à vivre que de penser que la vie lui devienne insupportable s’il ne peut les assouvir?
    Voire que l’affection humaine nécessaire à un être humain peut se réduire à un acte sexuel?
    Cette proposition, sans tomber dans le moralisme, laisse un réel malaise.
    C’est au nom du mal être que dans ces mêmes pays on a légalisé l’euthanasie.
    Il utilise des termes bien connus pour éviter le débat, tabous, arrière-pensées malsaines, et n’hésite pas à prétendre parler au nom des personnes handicapées.
    Cela ne m’inspire rien de positif.

  3. ça délire!!!

  4. Sur ces thèmes, on peut utilement se reporter à Jean Vanier et non à ce député.

  5. Le PCD si mal nommé… Arrive-t-l à ces gens de réfléchir deux secondes avant d’agir ou de parler?

  6. Si Christine Boutin ne vire pas de son parti ce type en contradiction totale avec la loi naturelle, donc avec l’enseignement de l’Eglise, c’est que vraiment le Parti Démocrate chrétien est un Parti Tartuffe.
    Hallucinant. J’avais piètre opinion de l’hégérie catho, mais je ne pensais pas qu’ils en étaient là.

  7. Je suis entièrement d’accord avec Gaudium, c’est honteux et ravale l’homme au rang d’animal, ni plus ni moins.

  8. C’est pitoyable!

  9. Pour ce Député qui a une mention assez bien, un de mes frères, père d’un autiste, lui doit beaucoup.
    Jean François Chossy, député de la Loire (42), a élaboré une proposition de Loi (11 Décembre 1996), portant d’ailleurs son nom, pour la prise en charge des enfants autistes.
    Pour la Loire, il a obtenu la mise en place d’un centre, à Saint Galmier patrie de la Badoit, pour ceux qui ont plus de 18 ans.
    Si son nouveau projet en aboutissant peut les “décoincer” surtout au niveau de la parole, ce sera tant mieux.
    Mon neveu de 22 ans n’a jamais dit Maman à sa mère et encore moins Papa à son père. Si cette méthode, sûrement décriée par des français, améliore leur manière de s’exprimer, alors là ! chapeau.

  10. Ignoble

  11. tu parles d’émotion ! ce métier est souvent fait par d’anciennes prostituées qui trouvent cette activité plus facile et moins risquée. Contrairement aux mensonges de ce monsieur bien-pensant.Le monde crève du manque d’amour, pas du manque de sexe, Monsieur le soi-disant chrétien-démocrate

  12. Quel manque connaissance sur le SENS de la Vie !
    Quelle importance que d’autres pays appliquent déjà ces gestes déplacés envers l’intimité de ces personnes.
    Les malades et handicapés sont des personnes très vulnérables qu’il faut plutôt protéger et non amener au niveau de pervertion que pratiquent certains bien-portants !
    Il faut avoir peu de moralité pour oser proposer des insanités pareilles !
    (Cela dit ce n’est pas nouveau car dans les années 90 l’expérience avait été tentée dans un établissement psychiatrique au grand scandale des soignants qui avaient quitté le stage de d’information !).

  13. Ce n’est pas la première fois que M Chossy prend des positions douteuses. il suffit de se replonger dans les archives. les électeurs devront s’en souvenir en 2012 et le sanctionner de la même manière que M Poisson le fut.

  14. Scandaleux et donc bien dangereux. Car c’est aussi sur l’argument de la “satisfaction des pulsions” que les pédophiles ont milité dans les années 70 pour la ‘libération sexuelle des mineurs’. on a vu où cela a abouti … Même Roselyne Bachelot ( avec laquelle nous sommes rarement en accord !) a démontré plus de bon sens sur ce sujet – suivre le lien :
    http://fr.news.yahoo.com/77/20110107/tfr-roselyne-bachelot-assimile-l-assista-37c756d.html

  15. Jean Vannier le fondateur de Foi et Lumière en parle dans la revue de l’OCH à laquelle je suis abonnée (car le handicap touche plusieurs membres de ma famille), j’avais lu l’article en son temps et je retrouve quelque chose ici:
    http://christophedelaigue.over-blog.com/article-question-ethique-pour-une-assistance-sexuelle-aux-personnes-handicapees-44467316.html

    Par ailleurs alors que la France s’écroule, que notre état providence est en train d’imploser, que nos enfants sont au chômage et voient leur avenir (y compris pour fonder une famille) bouché pour ne pas dire plus, que la souveraineté de la France a été abandonnée aux marchands mondialistes, un député n’a pas d’autres choses à faire que de proposer ce type de loi. C’est vrai qu’il ne risque pas de se voir obliger de la retirer par le gouvernement et voir défiler dans la rue les syndicats pour protester. De même les médias ne vont pas le diaboliser, et vu que le parlement ne gère plus que 20% de lois (le reste c’est l’Europe), il faut bien s’occuper et gagner quelques voix!

    Quant à la gestion de l’autisme, que des places d’accueil puissent être plus nombreuses, oui, bien sûr, mais le mélange des autistes avec d’autres handicapés, ne donnent pas forcément que des bons résultats et peut même avoir de gros inconvénients, 1 autiste accueilli certes mais peut-être majorité du groupe gêné. Attention à l’utopie et aux grandes idées.
    Idem pour par exemple des trisomiques dont on montre les plus autonomes à la télé. Ce n’est pas forcément toute la population trisomique.
    Tout handicapé est unique (cf visite récente du St Père à l’hôpital de Rome).
    Je me méfie des propositions soit disant généreuses de nos parlementaires! De toute façon le nerf de la guerre étant l’argent, il est évident que dans 10 ans peut-être moins, il faudra revenir au système ancien de la solidarité familiale, congrégation religieuse, etc.

    Pauvre France, pauvres de nous. Mais qu’avons nous fait pour mériter cela? Nous nous sommes laissés aller à la facilité, nous avons renoncer à notre souveraineté individuelle et personnelle d’homme libre et digne pour permettre qu’un état légifére et s’occupe de nous jusqu’à la sexualité, jusqu’à ce que des représentants élus, édictent les règles de morale sur la vie, sur la mort, sur le plus intime de l’intimité, jusqu’à déifier la sexualité (“un droit inaliénable et sacré, pourquoi pas au point où l’on en est) et rabaisser l’homme au rang de bête au lieu d’essayer de l’élever. A en hurler de rage, avant d’en pleurer.

  16. Ce métier = prostitué(e) gratuit(te). Quel beau cadeau à offrir aux handicapés pour promouvoir leur dignité! D’autant que dans certains “lieux de vie” pour handicapé mentaux, certains éducateurs n’hésiteront pas à pousser les pensionnaires réticents ou indifférents à découvrir ces “amitiés” très particulières!
    J.F. Chossy, comme beaucoup de “chrétiens” essaie de se faire pardonner ses attaches religieuses, en affichant quelques idées plus ou moins subversives.
    Il n’est pas le premier dans cette situation; généralement l’impertinence censée assurer ce “blanchiment” auprès du “politiquement correct”, est empruntée à la “libération” sexuelle et/ou au marxisme.

  17. “Assistants sexuels”??? Tarifés, en plus???Beurk! Le deuxième “beurk” en 24 heures que m’inspire le PCD…Le premier c’était hier en voyant Christine Boutin chez Giesbert, prostrée à quelques coudées de Caroline Fourest. C’était pathétique.

  18. Ce monsieur FOSSY devrait savoir que le siège de l’activité sexuelle se
    est dans la pensée. Leur apprendre a penser et a dominer leurs pulsions, ce qui nécessite de se tourner vers Dieu, leur Père .

  19. Le péché MORTEL fait-il partie du sens de la vie ???

  20. Il ne reste plus qu’au gouvernement à créer un Bac d’assistant sexuel, puis un BTS et un master avec tarification adaptée et l’Etat devient proxénète….

  21. pauvre type !
    Je sens quelque chose de malsain dans la tête de celui qui propose cette horreur.
    N’y-a-t-il pas d’autres problèmes d’intérêt général sur lesquel pourrait se pencher ce parlementaire ?
    ps: si Boutin est catho moi je suis astronaute !!

  22. Quelle ignominie…

  23. “un acte qui est un acte ordinaire de la vie.”
    Quelle est la caractéristique (définition légale par exemple) d’un “acte ordinaire de la vie”?
    Y en a-t-il une liste exhaustive? Si oui, où peut-on la consulter?

  24. Pas étonnant
    il est confirmé une fois de plus, qu’un parti “chrétien” est une imposture. C’est ridicule, cela ne peut pas exister, c’est du cinéma pour la galerie

  25. Le FRS n’aurait jamais dû changer son nom pour s’appeller “PRC” ! Et encore… le FRS affichait clairement, lors de la St Valentin en 2007, ce message sur son site : “Face à ce constat alarmant, il devient urgent de repenser la révolution sexuelle en tirant partie des leçons du passé.
    Le FRS pense que la véritable liberté est celle qui est mise au service de l’homme et non celle qui l’asservit, qui favorise l’unité du couple et non celle qui le divise, celle qui redonne toute sa place à la femme et à la mère : car c’est par elle que l’homme, le couple et la famille pourront retrouver leur identité dans la société.”
    J’espère que Madame Boutin réagira !

  26. Une réponse affligeante, mais la question derrière mérite qu’on s’y arrête. Ce serait trop facile de la balayer au nom d’une longue dérive catholique de refuser l’importance du corps dans l’expression de l’amour.
    Le Salon Beige pourrait écrire un article sur l’opinion de Jean Vanier sur cette question.

  27. La création du PCD a eu pour objet d’empêcher la dispersion ou l’abstention des voix des catholiques convaincus qui échappaient à l’UMP.
    Comment un candidat peut-il prétendre défendre des valeurs avant de faire voter pour ceux qui les bafouent?
    Que des énergumènes comme ce monsieur puissent faire des mots avec leur bouche qui semblent vouloir prétendre exprimer ce qui ressemble à une pensée n’a rien d’impressionnant.
    Il a du avoir cette idée sous un chêne, car visiblement il pense comme un gland!

  28. Le PCD veut envoyer des putes dans les mouroirs pour vieux. Faudrait remplacer le “C” par un “S” dans PCD…

  29. Il faut que je m’habitue. Pouce !

  30. Le panel électoral accessible aux chrétiens confine à la peau de chagrin.
    Après Dupont-Aignant, voilà la bande de Christine Boutin qui se déconsidère.
    Restent?
    FN? MPF? Identitaires?

  31. D’accord avec Dominique et avec beaucoup d’autres.
    Quant au cas de l’autisme que je connais bien, je doute que la proposition de loi de Mr Chossy améliore quoi que ce soit à leurs problèmes de communication. Il serait à mon sens bien plus utile de combler le retard pris par la France dans le domaine des thérapies psycho éducatives, du dépistage et de la prise en charge précoce de ce trouble, autant d’actions indispensables freinées jusqu’à ce jour par le lobby psychanalytique

  32. “Un acte qui est un acte ordinaire de la vie”. Peut-être pas, M le député. C’est là que vous vous trompez. Toute l’idéologie moderne consiste à faire de cet acte vital un acte ordinaire. On en voit les résultats : stérilité, impuissance, baisse de fécondité, dépopulation, déviances sexuelles. Sans parler de perversions plus graves. Certains se souviendront de l’affaire du Coral. Avec des représentants du peuple de ce calibre, on est vraiment mal partis.

  33. Ce député connais bien mal l’une des caractérisitques de la sexualité humaine : le fait que répondre à ses pulsions ne les éteint pas mais au contraire les renforce.

  34. @ Ghalloun
    Il ne s’agit pas de dénier l’importance du corps dans l’expression de l’amour, car ici il ne s’agit pas d’amour, mais de pulsions vers des “objets partiels”, donc, de la réification (de la “chosification”) de la personne humaine, réduite à une collection d'”objets sexuels” excitants.
    L’instinct sexuel est indissociable de la dynamique des corps, certes, mais tout ce qui s’élève, défie ses lois.

  35. Je partage l’idée générale que ce n’est pas une solution satisfaisante, hélas dans notre société obsédée de sexe, il n’est hélas pas surprenant qu’une telle proposition -qui instrumentalise la souffrance, réelle, des handicapés dans un but pervers-ait été avancée.
    Ceci posé, quitte à vouloir à confronter à tout prix les handicapés à leur sexualité, pourquoi ne pas leur proposer également ceci, ce ne serait ni plus choquant, ni plus absurde (mais moins politiquement correct):
    http://www.asexuality.org/fr/

  36. Philippe,
    Vous dites;
    ” le fait que répondre à ses pulsions ne les éteint pas mais au contraire les renforce.”
    C’est exact et toutes les personnes y ayant été confrontés le savent très bien.
    Le mot chasteté ne vient pas un moment dans le discours de ce monsieur, pourtant les moyens qui y mènent sont connus, ont fait leurs preuves, et s’appliquent à tous ceux qui pourraient chercher dans le défoulement sexuel une vie affective et sociale réduite à une peau de chagrin. Sans y trouver autre chose qu’un pis-aller qui mène vite à une addiction et un enfermement sur soi.
    Est-ce qu’une personne handicapée est incapable d’entretenir des liens affectifs, une vie sociale?

  37. Le ver est dans le fruit ! Ne cherchons pas ailleurs qu’en nous-mêmes le mal de ce monde. Pas ailleurs que chez les catholiques eux-mêmes, détruits par la tolérance et l’esprit du monde. Prions pour ce monsieur et rappelons-le à l’ordre par charité chrétienne.

Publier une réponse