Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / Pays : International

Crise grecque : tout a commencé avec l’entrée de la Grèce dans la zone euro

Dans L'Homme Nouveau, Alain Chevalérias rappelle l'origine de la crise grecque :

Images"Il faut se demander comment on en est arrivé là ! Tout a commencé avec l’entrée de la Grèce dans la zone euro en 2001. L’Europe était prête à tout pour cela et a versé des subventions à foison à Athènes. Surtout, pour une commission de 300 millions de dollars, la banque américaine Goldman Sachs a tronqué les comptes du pays. Ainsi, quand en 2000 ce dernier annonçait un déficit public de 2 %, il était en réalité de 4,1 %, l’année suivante non pasde1,4%,maisde3,7%. Pire, en 2004, de 5,3 % et non pas comme proclamé de 1,2 %.

Les Grecs ont cru pouvoir vivre sur le même pied que les pays du nord de l’Europe. Repré- sentant 32 % des salariés du pays, les fonctionnaires gagnaient plus que dans le privé et bé- néficiaient d’un 13ème et même d’un 14ème mois de salaire. Pour remplir les caisses, Goldman Sachs invitait les Grecs à emprunter.

Mais on ne peut vivre éternellement au-dessus de ses moyens. En décembre 2009, les agences de cotation financière américaines, quasiment les seules sur ce créneau, sifflaient la fin de la récréation. La Grèce était appelée à payer ses dettes…"

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services