Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Contre la lettre de Môquet, une contestation légitime

Dans Le Figaro, Alain-Gérard Slama explique en quoi la fronde contre la lecture de la lettre de Guy Môquet n’est pas uniquement mue par un réflexe "anti-Sarkozy" :

"[F]orce est de constater que la protestation des historiens va très au-delà du réflexe corporatiste et de l’antisarkozysme sans nuances, dont, faute de fusible primo-ministériel, le conseiller spécial du président, Henri Guaino, présent à Blois, fait actuellement les frais. Les historiens ont raison en effet de rappeler, une fois de plus, que la loi n’a pas à dire comment doit s’écrire l’histoire, sous peine de tomber dans le piège totalitaire de l’histoire officielle. […]

De même, les historiens ont raison de rappeler que l’invocation du drame de Guy Môquet ne peut pas être aussi clairement instrumentalisée dans le sens d’une réhabilitation de l’histoire nationale que ne le souhaitent les promoteurs de cette journée. Le jeune militant communiste a en effet été arrêté, à l’origine, par la police française en octobre 1940, comme militant du PCF clandestin dissous en 1939 après le pacte germano-soviétique. […] Guy Môquet lui-même était trop jeune pour s’être détaché de la « ligne » stalinienne, qui, loin de s’identifier à la cause de la liberté, n’avait engagé le PCF dans la Résistance qu’après l’agression nazie sur le front russe, en juin 1941."

Michel Janva

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique