Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Contrairement à Nicolas Sarkozy, Marion Maréchal-Le Pen n’a pas besoin d’être droitisée

C'est ainsi que Marion Maréchal-Le Pen explique avec humour qu'elle n'a pas besoin des conseils de Patrick Buisson. Extrait d'un article du Parisien qui lui est consacré :

Marion-marechal-le-pen-9_5479240"(…) La benjamine de l’Assemblée continue d’élargir ses réseaux au sein de la frange de la droite séduite par son positionnement national-conservateur. Pendant la campagne des régionales, celle qui a fondé sa doctrine sur les lectures d’Ernest Renan, Maurice Barrès et Jacques Bainville — proche de Charles Maurras — a même discrètement rencontré deux figures de la droite conservatrice catholique : Philippe de Villiers et Patrick Buisson. « Dans la jeune génération, la seule qui pourrait fédérer une partie du FN et une partie de la droite, c’est elle », confie Villiers, qui lui a offert un exemplaire dédicacé de son best-seller (…)

Quant au sulfureux Buisson, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy à l’Elysée, l’entrevue a eu lieu de manière plus improvisée, à la sortie d’une émission. « Il l’a reçue dans son bureau de la chaîne Histoire. Et le contact est très bien passé », raconte une connaissance commune. De quoi ont-ils parlé ? « Je n’ai pas besoin des conseils de M. Buisson, répond, tranchante, Marion Maréchal-Le Pen. Car, contrairement à M. Sarkozy, je n’ai pas besoin d’être droitisée ! (…)

Elle s'agace quand on l’interroge sur ses ambitions présidentielles et la possibilité d’une rivalité, un jour, avec sa tante. « C’est de la politique-fiction ! » renvoie systématiquement la jeune femme, qui n’a jusqu’à présent jamais fait défaut à Marine Le Pen. « Marion, c’est comme ma fille », dit d’ailleurs d’elle la présidente du FN.

Mais l’histoire sera-t-elle la même après l’élection suprême de 2017 ? « Si Marine est battue, ça va remuer dans les brancards. La seule qui pourra maintenir la baraque en état et assurer une nouvelle donne politique avec un courant national-conservateur, c’est Marion, analyse un stratège du parti. Elle n’aura même pas le choix. Elle devra faire face à ses responsabilités. » Au « Carré », siège du FN à Nanterre, on rit à l’idée d’un tel scénario. Et pourtant… « Si Marine perd à nouveau en 2017, je ne vois pas comment elle pourra encore prolonger le désir jusqu’en 2022 auprès de nos électeurs. On n’est plus à l’époque de Georges Marchais et du candidat à vie ! » reconnaît un permanent (…)"

Partager cet article

26 commentaires

  1. Le dernier paragraphe est d’une légèreté crasse…Imaginez….
    Que Marine soit battue à la présidentielle mais qu’elle soit élue avec 50 députés à l’Assemblée Nationale…qui va demander sa démission ?…

  2. Ce qui est certain c’est que la différence entre la tante et la nièce est immense. Le FN bénéficie encore d’une aura qui permet de continuer à fédéré des gens très différents, et nous serons certainement un certain nombre à voter MLP faute de mieux en 2017.
    Pour autant, et quelque soit le scénario qui suivra l’élection présidentielle; peut-on penser que ce jeu d’équilibre pourra durer longtemps? Qu’y-a-t-il de commun entre un Philipot t une Marine? Peut-on défendre un programme ouvertement marxiste quant on a les convictions de Marine??

  3. Surtout, ne pas oublier d’accoler la référence « Maurras » à Bainville !
    Entretien réalisé avec une pince à linge sur le nez ?
    Quel héroïsme de la part de ce « journaliste » !
    Sa gloire future ?… J’ai interviewé Marion Maréchal Le Pen, j’ai osé monter au « front » et je ne suis pas mort…

  4. Elle a un problème : son âge. Il faut déjà avoir dirigé un exécutif pour prétendre à la magistrature suprême.

  5. « …un courant national-conservateur… »
    Pléonasme ou oxymore que ce nouveau mot ?
    « À la différence du Patriotisme qui s’attache à défendre l’intégrité du sol national en cas d’invasion lors d’une guerre, le Nationalisme lui, s’attache à la défense de l’héritage intellectuel, moral, politique, religieux et artistique, qui définit le génie national et fait qu’une nation est différente de toute autre, de même qu’un individu est différent de tout autre, avec sa personnalité propre. », selon P P d’Assac.
    Maurice Barrès était patriote mais restait républicain, tandis que Maurras et toute l’école de l’Action Française défendaient en même temps cette Patrie et la Nation qui la transcendait, mais en concluant à la Monarchie. Et donc vouloir conserver – mot qui commence mal – cette Nation idéologique Jacobine n’a plus rien à voir avec la défense de la Nation Héritage, car elle s’y oppose et tend à la détruire.
    Pourquoi donc ne pas remplacer ce vocable quelque peu tendancieux par nationalisme, tout simplement ! Nationalisme français, évidemment.

  6. La gauche et la droite préparent leurs primaires et vont faire passer Marine Le Pen AU PREMIER TOUR AVEC 52%.
    « Surveillez votre ligne, Monsieur Maginot! »

  7. L’avantage de Marion, c’est d’être une déçue du nabot menteur Sarkozy. Il y en a des millions d’autres.

  8. Je pense que ce type d’article du parisien ne sert qu’à une seule chose : diviser le Front, créer des polémiques au sein de l’appareil et diviser Marine et Marion.
    on dirait un article de valeurs Actuelles !
    c’est minable, même si c’est de bonne guerre.
    Mais c’est assez honteux de la part de ces journalistes serviles qui se font les complices de ce genre de petites manips de bas étage.
    Une fois de plus.
    Maudite engeance !

  9. Je pense que dès 2017 il faudrait que Marion soit la candidate non seulement du FN, mais de toutes la droite nationale.
    Il ne faut pas oublier que, lors de sa création en 1972, le FN n’était pas un parti … mais un front ! Un front commun à tous les « nationaux ».
    La seule chance de battre la gauche et la fausse droite, c’est qu’il y ait un vrai front des nationaux, avec un candidat unique. Ce candidat ne peut être ni Marine, ni Villiers etc. Ce ne peut être que Marion.
    Et puis, ça aurait de la gueule, une jeune femme candidate de la droite nationale, face aux vieux caciques… !

  10. « Pas besoin d’être droitisée » ; parce qu’elle l’est déjà ou parce qu’elle est ailleurs ?

  11. Positionnement national conservateur ?
    National, à la rigueur, si c’est un surnom du patriotisme souverainiste. Mais conservateur ? De quoi ? De l’avortement, des 35 heures, du mariage gay, de l’eurochomage ? Alors non, merci pour moi. Je ne crois pas un instant que Marion veuille conserver le chaos établi, je l’ai entendue plusieurs fois en direct et je la crois franchement réactionnaire et rebelle.

  12. « Marion, c’est comme ma fille », dit d’ailleurs d’elle la présidente du FN.
    « Je suis ton père » disait Darkvador et ça ne l’a pas empêchée de le tuer. Mon fils tu ne ferra jamais de la politique disait ma mère car pour cela il faut tuer père et mère et je veux rester en vie.

  13. Ne nous trompons pas! Marine n’a pas accompli tout ce travail pour faire progresser le FN électoralement, sans qu’elle en récolte les fruits un jour, même si elle n’est pas élue en 2017. Elle est épuisée par le combat des régionales qui a été décevant au 2nd tour, mais elle va se relever et elle a un avenir politique.
    Quant à Marion, elle est formidable, elle fait progresser le parti à sa manière, mais elle n’a pas fini son évolution, elle a tout l’avenir devant elle.

  14. Bussion n’est pas qu’une personne de droite. C’est un excellent stratege politique. Dire qu’on a « pas besoin » de lui, qui a fait élire un président de la République, c’est de l’orgueil ou de la bêtise, mais certainement (et malheureusement) pas de l’humour…

  15. La pétition contre le projet de loi El Khomri dépasse les 800 000 signatures (plus que celle de LMPT).
    Et tous les pétitionnaires ne sont pas forcément des électeurs de Hollande ou de Mélanchon.
    Attention à une droitisation trop affichée du FN qui ferait fuir. Car beaucoup de gens de gauche ont voté ou votent FN à cause de l’immigration, aucunement par adhésion à un programme économique libéral à l’anglo-saxonne qui n’est pas du tout dans la culture française.

  16. Dans l’état actuel de l’opinion et vu les résultats encore insuffisants aux Régionales, il faut considérer 2017 comme une simple étape vers le pouvoir pour le FN.
    C’est par la conquête d’un maximum de villes que le FN prendra le pouvoir; espérons que les 358 conseillers régionaux FN ont déjà reçu leur affectation pour les municipales de 2020; ces nombreux élus régionaux FN auxquels s’adjoindront les nombreux députés FN issus des législatives.

  17. Marion M-LP a quand même l’inconvénient de sa jeunesse, qui peut rebuter l’électorat.
    Après le retrait de Jean-Marie LP, sa fille lui a succédé, et si Marine LP ne convenait plus, qui propose-t-on ? sa nièce Marion ! Et après Marion ? Sa soeur, sa mère, son cousin ??? La droite nationale ne se résume quand même pas à la « dynastie Le Pen » !
    Il faut aussi relativiser les succès électoraux de Marion, parachutée dans le Vaucluse/en PACA, depuis plusieurs décennies terrain favorable à la droite nationale,où furent élus JM Le Chevalier, B Mégret et bien d’autres, où J Bompart est maire depuis plusieurs mandats et maintenant député. Certes Marion a des qualités personnelles, mais ça ne suffit pas à expliquer son succès local.

  18. L’association des coquins fonctionne déjà
    Et rien ne changera! Pôvres de nous!

  19. D’accord avec FFI : à la place de Marion, je me méfierai de Marine… Une personne qui n’a pas peur de tuer son père n’aura aucune crainte à abattre sa nièce…
    Et étant donné que Marion semble cristalliser la droite autour d’elle, elle va devenir le problème numéro 1 de Marine dans les mois qui viennent…
    Contrairement aux autres, je suis d’accord avec cet article (enfin, le fond…). Très franchement, à part elle, je ne vois personne aujourd’hui pour prendre la relève…
    Une personne à droite de droite est presque de la science-fiction en France : Marion prouve que c’est possible… Et elle pourrait ainsi remettre à droite le FN et mieux : élargir à toute la droite un véritable front…
    Quant à avoir dirigé un exécutif pour prétendre à la magistrature suprême, c’est de la bonne rigolade : vu les incapables qui s’y sont succédés ces dernières années, même un âne pourrait y prétendre sans faire rougir l’appareil… Alors, une personne charismatique avec de vraies compétences…
    Pour un peu, Marion me ferait presque envie de devenir républicain…

  20. On assiste à une attaque sournoise du Fn , y compris dans certaines publications « catholiques conservateurs  » sur le thème : Marine battue en 2017 c’est l’implosion du front , guerre des « courants  » le programme économique socialiste du fn etc…National conservateur ne s’applique pas en FRANCE ,il y a un courant nationaliste proche des écrits de MAURRAS et PLONCARD , mais le mot patriotisme est plus federateur.

  21. Marion est une pépite d’or qu’il faut protéger en vue d’élections en 2022.

  22. la jeunesse de Marion est-il un problème?
    à son âge Louis XIV gouvernait la France depuis quelques années!
    elle a été instruite en dehors du public et à Assas, elle est un esprit libre; qualité indispensable au redressement de la France!

  23. Marion représente l avenir souverainiste . Quand MLP aura trop échoué , car elle va échouer , c est entendu, Marion prendra la tête , donnera un virage au FN en virant les Philipot et consorts et sera un pont vers la Monarcherie car elle déposera la ripoublick .

  24. Exact, le FN n’est pas un parti comme veut le faire Philippot mais un Front.
    Un Front National de tous les patriotes contre le mondialisme, ainsi que leurs supports de la fausse droite et la gauche

  25. Marion a toujours dit qu’elle ferait de la politique un certain temps mais que ce ne serait pas une finalité.
    Je la crois sur parole et l’apprécie d’autant plus.
    Je ne la vois pas chef de l’état malgré toutes ses admirables qualités.
    Il faut arrêter de rêver : Charles VII était roi et Jeanne son soutien.
    Chacun à sa place et les vaches seront bien gardées.
    De toutes les façons, le FN à force de ratisser large va perdre son coeur de cible dont je fais partie.
    Je me reconnais de moins en moins dans les décisions politiques de ce parti, la nomination de S Chenu dans le Nord me révolte considérablement.

  26. Y a t-il une gauche ou une droite quand on défend la France et la Nation! C’est comme si dans un bateau, on ne voulait que gouverner à Tribord, ou gouverner à Babord, et jeter tout ce qui n’est pas babord ou tribord. La FRANCE c’est un bateau qui doit naviguer vers une destination…Réduit à une moitié il coule! Ce que nous faisons avec application!

Publier une réponse