Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

“Contrairement à François Hollande, les policiers, eux, doivent agir et donc choisir”

L'article au vitriol du Point sur l'affaire Léonarda. Il aurait pu rappeler les paroles de ce socialiste de renom, Roger Salengro : 

"Les décisions prises à l'égard des étrangers expulsés à la suite des incidents de Moyeuvre-Grande ont toutes étaient motivées par des raisons graves : l'attitude particulièrement violente des intéressés qui, parfois, ont manqué de la correction la plus élémentaire à l'égard des autorités locales, justifie pleinement de telles mesures.

Si le gouvernement entend rester fidèle à tous les principes humanitaires et faire tout spécialement honneur aux traditions d'hospitalité, il ne saurait tolérer que les étrangers abusent de l'asile qui leur est offert en intervenant dans les conflits politiques et sociaux".

Partager cet article

1 commentaire

  1. Après les politiques, ce sont les éditorialistes qui se déchaînent contre la solution hollandesque si inventive.
    – Manuel Gaz obligé de soutenir Mou-président et d’avaler son chapeau, rassurez-vous ce n’est pas un casque de gendarme-mobile, en soutenant “le geste de générosité” d’un président humilié, et avec lui la France, par une gamine de 15 ans.
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/10/20/affaire-leonarda-valls-salue-un-geste-de-generosite-de-hollande_3499659_3224.html
    – Le Point encore.
    “Hollande spécialiste du grand écart
    Entre la France de droite et sa majorité à gauche, le président de la République ne sait plus comment s’en sortir… Il fait dans l’équilibrisme ! ”
    “Le gouvernement Ayrault est au bord de l’implosion. Manuel Valls a menacé de démissionner si Leonarda devait revenir en France. Jean-Marc Ayrault a réclamé la tête du préfet du Doubs dès vendredi et ne l’a pas obtenue, François Hollande cherchant à ménager Manuel Valls… Le chef de l’État est ainsi pris entre deux feux, car, de l’autre côté, sa majorité parlementaire menace de rompre. Sur l’aile gauche, on s’arme contre Valls, traîné dans la boue par les siens qui ne lui reconnaissent pas l’appartenance aux valeurs de la gauche. Les lycéens sont, quant à eux, agités contre Valls pour le pousser à partir. Le gouvernement est en panique car il faut “surveiller les facs” (qui n’ont pas de vacances) pour éviter l’embrasement. Rien ne va plus !”
    […]
    “Le droit d’asile à une jeune fille comme fait du prince
    Dans sa gestion paroxystique des crises, Hollande a fait du Hollande. D’abord, gagner du temps. On ne l’a pas entendu. Puis se fier à la technostructure pour respecter des procédures. D’où l’enquête administrative. Et enfin, lorsque, dos au mur, la situation est suffisamment bouillante, Hollande sort de sa cachette et décrit une figure de gymnaste où il ménage Valls, Ayrault et sa majorité avec trois sauts périlleux arrière et deux roulades avant.”
    Et tout à l’avenant, Emmanuel Berretta s’est dépassé pour conclure
    “Toute décision de François Hollande dans un sens ou dans un autre lui fait perdre du terrain dans les deux camps. Peut-il tenir sans dissoudre l’Assemblée nationale ? Et combien de temps encore ? À l’Élysée, on veut “garder la tête froide” en misant tout sur l’inversion durable de la courbe du chômage à la fin de l’année. Les joueurs de poker ont une expression pour cela : faire tapis ou go all in en anglais.”
    http://www.lepoint.fr/politique/emmanuel-berretta/leonarda-hollande-specialiste-du-grand-ecart-19-10-2013-1745749_1897.php
    Tous ceux qui fustigeaient un président qui ne sait pas trancher, doivent maintenant faire leur mea culpa. “Il peut le faire” comme dans le sketch de Francis Blanche.
    Une tranche pour Valls, une tranche pour Ayrault, une tranche pour les lycéens, une tranche pour la gauche de la majorité, une tranche pour les assoc, RESF et Valérie Massonneau (c’est elle qui a tenu le couteau?), j’en oublie sans doute.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services