Conséquences de trente ans de créations artistiques dirigées par l'Etat

"Défi culturel", association qui défend l'art réaliste contre l'art contemporain, avec Raphael Jodeau, animateur du site de critique de cinéma selon les critères catholiques, thomistes et réalistes "L'écran", a organisé le 23 janvier un colloque au Sénat avec tous les grands résistants de l'art contemporain.

Ce colloque
était organisée au Sénat par les associations "Sauvons
l'art
" et
Défi culturel sur le thème :

"Constats, conséquences
et perspectives de trente ans de créations
dirigées par l'Etat de 1982 à nos jours."

Lors
de ce colloque se sont rassemblés artistes, essayistes, comissaire
d'exposition, professeurs, étudiants, écrivains et historiens d'art,
responsables d'associations d'artistes pour faire le point sur cette
période dominée par l'art conceptuel subventionné et sélectionné par des
commissaires nommés par l'Etat. Un constat assez sombre mais très
documenté, riche, vécu et surtout des solutions concrètes sont
proposées. A écouter pour se faire une idée plus précise.