Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Conscience et politique

Le cardinal Bertone a déclaré lors de la convention annuelle des Chevaliers de Colomb :

Btn
"Je ne crois pas qu’il soit nécessaire de fournir de nouvelles normes
car celles-ci sont bien expliquées dans la doctrine de l’Eglise
. Je ne comprends pas pourquoi une personne
occupant une fonction publique ou engagée dans une activité politique
devrait être obligée de renoncer à son identité catholique parce que le
parti
, que ce soit aux Etats-Unis ou dans d’autres pays, impose un
choix éthique basé sur le programme du parti
" parlant ensuite de "non respect de la liberté de conscience" et d’ "une oppression de la conscience".

Le secrétaire d’État du Pape indique clairement que la doctrine sociale de l’Église se suffit à elle-même et sous-entend donc qu’il faut que les catholiques approchant la politique connaissent cette doctrine. Quant à la liberté de conscience qui devrait être préservée au sein des partis politiques, le cardinal Bertone développe ici un point précis de la doctrine de l’Église :

"Le chrétien ne peut pas trouver un parti
qui corresponde pleinement aux exigences éthiques
qui naissent de la
foi et de l’appartenance à l’Église: son adhésion à une formation
politique ne sera jamais idéologique, mais toujours critique,
afin que
le parti et son projet politique soient encouragés à créer les
conditions propices à la réalisation du véritable bien commun, y
compris la fin spirituelle de l’homme" (573).

Politique et doctrine sociale de l’Eglise, voici un post tout trouvé pour la reprise du Salon Beige qui sonne le retour en pleine forme de vos blogueurs!

Lahire

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.