Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Connaissez-vous le programme de François Asselineau ?

Cet entretien accordé à RT nous en donne un aperçu intéressant.

Nous précisons que nous n'adhérons pas forcément à toutes les analyses de ce candidat à l'élection présidentielle, marquées par un fort étatisme. Il fait par ailleurs de la souveraineté un absolu, alors qu'elle n'est qu'un moyen de pourvoir au Bien commun d'un pays. Or ceci dépend d'abord de la fidélité à l'identité nationale historique, a fortiori quand celle-ci est d'essence chrétienne, et en conséquence du respect des principes du droit naturel dans tous les aspects de la vie nationale. Dit autrement et pour faire court : mieux vaudrait une forme de sujétion (intégration dans une confédération par exemple) qui mènerait à une vie harmonieuse des familles et des petites patries dans l'ordre et la justice, qu'une souveraineté qui nous mènerait à l'euthanasie, à l'avortement, à la destruction des familles et au reniement de ce qui constitue notre identité.

Partager cet article

15 commentaires

  1. Le problème d’Asselieau que l’on peut suivre à 100 % sur son hostilité à l’Union européenne et sur sa volonté de revenir à une France souveraine, c’est son silence sur les questions migratoires.

  2. Je cite la fin de l’article : « … mieux vaudrait une forme de sujétion des familles et des petites patries dans l’ordre et la justice, qu’une souveraineté qui nous mènerait à l’euthanasie, à l’avortement, à la destruction des familles et au reniement de ce qui constitue notre identité. » !
    Parlons clair : Des synonymes de « sujétion » sont servitude, contrainte, dépendance, soumission, subordination, esclavage, …
    On est en plein « politiquement correct » et utilisation sournoise « d’éléments de langage » adoucis !
    C’est comme si on disait qu’il vaut mieux trouver un compromis acceptable, des accommodements raisonnables avec l’Islam qui, pourtant, assujettit ses adeptes parce que c’est dans ses textes… Cela serait de la sujétion !
    Au contraire, la première chose à retrouver, c’est notre liberté, notre souveraineté, notre indépendance, notre identité et je ne vois pas en quoi cela « mènerait à l’euthanasie, à l’avortement, … » : C’est du délire !
    Sauf si nos racines chrétiennes, notre histoire sont rejetées et que le peuple de France refuse de se défendre, voire de combattre. C’est à chacun de nous d’agir pour que cela ne soit pas et le SB fait un formidable travail en ce sens.
    Je ne soutiens pas l’UPR car il ne se prononce pas sur les lois sociétales et il semble pro-immigrationnistes, pour le modèle multiculturel.
    Défendons donc une France souveraine qui nous éloignerait donc enfin de toute forme de « sujétion » !

  3. « Candidat à l’élection présidentielle » ?
    Comme en 2012 ?
    Il avait eu 17 parrainages.
    Pour être candidat à la présidentielle, il faut réunir 500 parrainages d’élus.

  4. L’euthanasie, l’avortement, la destruction des familles et le reniement de ce qui constitue notre identité viennent de l’U.E. qui obéit à une Organisation des Nations Unies matérialiste. C’est en quelque sorte le communisme qui réapparait. L’être humain n’a plus d’âme mais est une marchandise comme les autres. Asselineau prêche pour couper cette vassalité envers ce Nouvel Ordre Mondial qui se met en place. Dès qu’il est élu, il demande de ne plus faire partie de l’U.E. et de l’Otan. C’est la condition sine qua non de retrouver le droit de décider d’être fidèle à notre identité nationale historique. Le reste vient après.
    Bravo à Paula Corbulon de ne pas jouer le jeu de TVlibertés qui n’a jusqu’à maintenant pas invité une seule fois Asselineau.

  5. Oui Paula, un homme qui n’a pas compris grand chose : pas sérieux ce candidat
    programme EXTREMEMENT insuffisant. au suivant !

  6. Pourquoi dites-vous que « mieux vaudrait une forme de sujétion (intégration dans une confédération par exemple) qui mènerait à une vie harmonieuse des familles et des petites patries dans l’ordre et la justice, qu’une souveraineté qui nous mènerait à l’euthanasie, à l’avortement, à la destruction des familles et au reniement de ce qui constitue notre identité.  »
    En quoi la souveraineté nous mènerait au reniement de notre identité ?

  7. J’apprécierais que les candidats à la magistrature suprême évitent deux extrêmes.
    L’un de ces extrêmes est illustré par le monothématisme d’Asselineau qui se cantonne à la seule question, primordiale certes, de la reconquête de notre souveraineté.
    L’autre extrême est le catalogue de mesurettes en 70 ou 80 points que ceux qui votent pour le candidat sont censés avoir accepté, ce qui est un dévoiement complet de la démocratie.
    Les candidats devraient se limiter à quelques points forts susceptibles de recueillir l’assentiment d’une majorité d’électeurs, et laisser à l’élection législative qui suit aussi bien les questions les plus clivantes que les mesurettes.
    Si le bazar actuel permettait de se débarrasser du bipartisme et même du tripartisme, ce serait vraiment un bien.

  8. Il suffit de voir Macron jugé par Asselineau pour comprendre que le parti Le Pen n’a pas cette intelligence qui permettrait de sauver la France.
    https://www.youtube.com/watch?v=RaWeXKy9P0U
    Les bonnes questions qu’il pose :
    Comment Macron fait-il pour payer ce clip américain ? Sa solution du chômage n’est-elle pas de la manipulation mentale ? Car Macron souhaite que les chômeurs soient reconnus pour aller de l’avant en se mettant en marche….. C’est parler pour ne rien dire. C’est le même Macron qui disait que « passer par l’élection était un cursus d’un ancien temps. »

  9. Je crois que vous posez mal le problème. L’UE et toutes les organisations supranationales nous mènent à l’avortement, l’euthanasie… Il serait impossible de revenir sur ces lois sans retrouver notre souveraineté.
    Retrouver notre souveraineté c’est retrouver notre pouvoir de décider. C’est essentiel.
    D’un côté, vous voulez interdire l’avortement, l’euthanasie… et en même temps, ce ne serait pas grave que d’autres (l’UE et les organisations supranationales) décident le contraire à votre place ?
    C’est la même chose pour l’identité. Ce n’est pas en donnant le pouvoir à des structures étrangères, donc à des étrangers, qu’on défendra notre identité.
    En conclusion, retrouver notre souveraineté ne garantira pas la fin de ces mauvaises lois. Par contre, ne pas retrouver notre souveraineté est le plus sûr moyen pour que ces mauvaises lois perdurent.
    Espace Schengen, convention de Dublin, traité d’Amsterdam, etc. notre politique d’immigration n’est pas décidé en France, par exemple.

  10. L’UE n’est pas une dictature où le dictateur (les traités européens et la Commission européenne) prend des mesures qui permettent aux citoyens de vivre harmonieusement, puisque nous allons vers la fin de la protection sociale et une très grande richesse pour quelques uns et une très grande pauvreté pour beaucoup. Mais si nous revenons à une démocratie en France, où nous décidons nous même de notre destin, je ne suis pas sûr que l’avortement soit supprimé ! En effet, l’IVG est désormais entrée non seulement dans la loi, mais dans les mœurs (http://www.atlantico.fr/rdv/politico-scanner/1972-2014-comment-francais-ont-evolue-ivg-sonfage-ifop-978807.html). Pour que les opinions changent sur ce type de sujet, il faudrait un changement profond des mentalités, que personnellement je n’imagine que par un fort retour de la spiritualité dans nos vies. Amicalement. E.P.

  11. Même si je ne partage pas toutes les idées de l’UPR je trouve juste que vous parliez de l’UPR et d’Asselineau qui représentent une force militante et électorale (comme on l’a vu aux régionales) largement supérieure au CNI, au NPA et à d’autres mouvements.
    C’est un mouvement intéressant même si son souverainisme total est un peu déconnecté.

  12. Trés heureux de voir apparaître enfin François Asselineau au Salon Beige.
    Commentaire de Paula hors sujet,totalement à côté de la plaque!
    Mais c’est un bon début:UPR=+ de 15000 adhérents.
    Cdt.

  13. Je ne vois pas en quoi Paula Corbulon est à côté de la plaque.
    M Asselineau est bien flou et je crains pour lui qu’il ne ramasse qu’une poignée de voix.
    Il a le mérite de tenter de faire quelque chose mais son silence sur l’immigration et les grands sujets sociétaux est assourdissant.
    Il ne sera pas mon candidat.

  14. Asselineau un imposteur qui ne se soucie absolument pas du grave problème migratoire
    source wilkipédia :
    Il ne se prononce pas sur « les grandes questions nationales comme le nucléaire, la dette publique ou le choix de la politique migratoire, [qui] devront être tranchées par des référendums »44.
    Alliances politiques;
    En 2010, l’UPR fait part de son intention de dialoguer avec, VOIRE DE RECRUTER DES MILITANTS DU FRONT DE GAUCHE, D’EGALITE ET RECONCILATION (SORAL), du Parti ouvrier indépendant, du Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP), de Solidarité et progrès ou de Debout la République64. Elle se rapproche ensuite de plusieurs formations dont le M’PEP et le Pôle de renaissance COMMUNISTE EN FRANCE (PRCF), jusqu’à l’échec d’un projet d’alliance en 201364. François Asselineau est depuis hostile aux alliances avec d’autres partis politiques37.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Asselineau
    et sincèrement vous voyez en ce trouble personnage le sauveur de la France ???

  15. Et puis le salon Beige s’est laissé bercer par les propositions de Marine…
    C’est un peu comme si le salon Beige n’existait politiquement que pour elle.
    Mais le salon Beige n’a pas voulu voir qu’un vote contestataire ne suffit pas à ériger un président qui gouverne réellement la France.
    Non Bruxelles n’est pas la capitale de la France et aucune renégociation ne redressera un pays qui restera sans avenir tant qu’il sera prisonnier de cette dictature européenne.
    On ne soigne pas un cancéreux avec de la vitamine C, on opère le malade pour lui retirer la tumeur maligne.

Publier une réponse