Condescendance et mépris d’Eric Woerth vis-à-vis de Madeleine de Jessey (Sens Commun)

L'interview croisée de Madeleine de Jessey (Sens Commun) et de Marion Maréchal-Le Pen (FN) ne passe pas chez certains responsables LR à l'instar d'Eric Woerth :

"Éric Woerth sur France Inter, ce 1er juin :

Il y a aucune alliance possible entre les dirigeants du FN et nous. Ça fait 25 ans qu’on nous le dit. Ça fait évidemment 25 qu’on ne le fait pas. On n’a rien à voir avec le Front national. Le Front national et l’extrême gauche, c’est à peu près la même chose, donc on n’a rien à voir avec tout cela.

Pour expliquer que les propos de la porte-parole de Sens Commun n’engagent personne et surtout pas le parti, le numéro trois de LR, proche de Nicolas Sarkozy, explique que Madeleine de Jessey n'est peu ou prou… personne :

 - Éric Woerth : Madame de Jessey, c’est pas une responsable du parti.

 – Patrick Cohen : Ah bon ? Elle est secrétaire nationale chargée de l’enseignement

 – Éric Woerth : Oui enfin, il y en a 90."

Ce mépris insultant vis-à-vis d'une jeune femme, qui essaye de faire bouger les lignes en s'appuyant sur un combat de civilisation, montre que les directions parisiennes des partis politiques sont sectaires et vivent déconnectées de l'attente de leur électorat de base. On pourrait presque dire la même chose du FN si l'on s'arrêtait aux propos de Florian Philippot à propos de Béziers…

Laisser un commentaire