Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Comprendre “l’esprit d’Assise” (3)

Avant de conclure, Benoît XVI nous invite à ne pas nous méprendre sur le sens de l’initiative de Jean-Paul II, désormais appelée "l’esprit d’Assise".

Pas de méprise sur le fonds :

"il est important de ne pas oublier l’attention dont on fit alors preuve
afin que la rencontre interreligieuse de prière ne se prête à aucune interprétation syncrétiste, fondée sur une conception relativiste".

Jean-Paul II le précisa lui-même en 1986 à Assise :

"Le fait que nous soyons venus ici n’implique aucune intention de
rechercher un consensus religieux
entre nous, de mener une négociation
sur nos convictions de foi.
Il ne signifie pas non plus que les
religions peuvent être réconciliées sur le plan d’un engagement commun
dans un projet terrestre qui les dépasserait toutes
. Il n’est pas non
plus une concession au relativisme des croyances religieuses…".

Ce point est capital. Benoît XVI dit juste après : 

"Je désire répéter ce principe, qui constitue le présupposé de ce dialogue entre les religions".

Benoît XVI rapelle aussi que :

"les représentants des autres religions (…)
savent que c’est dans la prière qu’il est possible de faire une
expérience particulière de Dieu
et d’en tirer des encouragements
efficaces dans le dévouement à la cause de la paix".

Pas de méprise non plus sur la forme :
C’est le moment pour le Pape de préciser qu’il faut éviter le mélange des genres et
"les confusions inopportunes"
:

"C’est pourquoi, même lorsque l’on se
retrouve ensemble pour prier pour
la paix, il faut que la prière se déroule selon les chemins distincts
propres aux diverses religions.
Tel fut le choix de 1986, et ce choix
ne peut manquer de demeurer valable aujourd’hui également. La
convergence des différences ne doit pas donner l’impression de céder au
relativisme, qui nie le sens même de la vérité et la possibilité d’y
puiser
."

Ainsi sont brisées les interprétations de ce que fut réellement Assise :
certains considéraient cet événement comme un reniement de l’Eglise et une oeuvre syncrétiste et relativiste.
D’autres, en revanche, s’enchantaient de ce qu’ils croyaient être une prière commune et une fraternité pacifiste qui pouvait cautionner tous les excès au nom d’un oecuménisme mal compris.
En bon professeur et parfaitement conscient des interrogations des fidèles après 25 ans de Curie et de confidences au Vatican, Benoît XVI, garant de la continuité de l’Eglise dans la Vérité, a replacé l’événement d’Assise à sa vraie place et en a rappelé et confirmé les bases saintes et bonnes voulues par Jean-Paul II.

Habemus magnum papam.

Lahire

Partager cet article

1 commentaire

  1. Eh oui, Lahire, nous avons toujours un très grand Pape après le départ de Jean-Paul II, et qui nous explique avec une infinie tendresse que son extaordinaire action diplomatique actuelle s’inscrit très exactement dans la parfaite continuité de celle de son prédecesseur et très grand ami.
    Nous avons un très grand privilège de vivre, de comprendre et de faire partager’ autant que possible’ ces très grands moments successifs de renaissance de la vie de de l’Eglise.Raison de plus pour faire preuve de sérénité et pour scruter les évènements à la lueur de la Grâce qui nous est donnée , ce qui ne nuit en rien , bien au contraire, à notre devoir de vigilance pour le bien des générations à venir.
    Que Dieu vous garde dans la présente voie.
    Sancenay

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]