Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

Complices

Complices

Partager cet article

5 commentaires

  1. De très bonnes affiches.Vraies, simples et percutantes.

  2. Un programme de lutte contre le terrorisme islamique ?
    Pas besoin d’une nuit pour en avoir les axes essentiels.

    Tout d’abord il faut réduire l’immigration, son coût faramineux, et dégager des moyens pour l’État, ses forces de l’ordre et ses forces armées.
    La première chose à faire est donc de supprimer les allocations familiales et aides au logement pour les étranger, et les réserver aux français. Il y a quelques dizaines de milliards d’euros à économiser avec cette décision, et cela rendra notre sol moins attractif. Des logements, des places scolaires, des lits d’hôpitaux, des emplois se libéreront pour les français.
    On conserve l’aide au retour, naturellement.

    Dans la même veine, une taxe sur les produits importés, comme en font la majorité des pays au Monde, en s’asseyant royalement sur les règlements d’une Europe passoire.
    30 % de la valeur pour compenser l’absence de cotisations sociales dans les pays à bas salaires et 200 euros la tonnes puisque cela correspond au coût moyen de traitement des déchets, me paraissent une bonne base.
    On protège la petite industrie, l’emploi de millions de français, et on rend homage à Colbert au passage. Cela permet de financer un corps de douanier plus important et une police aux frontières plus étoffées. Bien sûr cela veut dire plus de contrôles aux frontières.

    Supprimer le droit du sol et les naturalisations automatiques est une évidence. Ne peuvent devenir français que ceux qui ont rendus des services exceptionnels à la France. Hors les légionnaires, cela doit concerner au maximum quelques dizaines de personnes par an.

    Autres sources annexes d’économies allant dans le sens de la suppression des obstacles :
    – suppression de l’ENA
    – suppression des aides à la presse (qui appartient en grande partie à des milliardaires).

    Avant de réaliser ces mesures de fond, il faut naturellement en urgence, rafler les personnes impliquées dans l’assassinat de ce professeur d’Histoire géographie. Collègues, élèves parents d’élèves qui l’ont dénoncé, harcelé, s’ils sont d’origine étrangère, porteur d’une double nationalité franco-algérienne, franco-marocaine, etc.. , doivent être déchus de la nationalité français, et expulsés fermement avec leurs familles. Profitons que l’opinion publique soit prête à ce genre de mesure par l’émotion de cet acte criminel.
    Cela en calmera beaucoup.

    Puis organiser une autre rafle avec arrestation, tri dans des centres de détentions préparés pour cette opération, expulsion systématique des étrangers fichés S vers leur pays, en commençant par les illégaux.

    Les 5 A380 que Air France renonce à exploiter seront utiles.

    Perquisitions des logements des individus fichés S islamistes et des mosquées extrémistes, avec les chiens détecteurs d’armes et explosifs.

    Cela ne suffira certainement pas. Ces mesures sont néanmoins basiquement nécessaires.

    • Haizkolari,

      Je n’aime pas du tout vos termes de “rafle” et “tri” ! Nous parlons d’êtres humains qui doivent être respectés parce que c’est Chrétien de respecter tout homme.

      Cela n’empêche pas d’être ferme car il faut protéger l’intérêt des Français et notre souveraineté.

      En particulier, il faut mettre fin aux nationalités doubles ou multiples sauf dans quelques cas exceptionnels. Chaque individu doit choisir car même chez César, on ne peut servir deux maîtres.

      Dans tous les cas, chaque individu ne doit pouvoir voter que dans un seul pays ! Et pas en France s’il est étranger.

    • Vous oubliez le principal : suppression du droit du sol au profit du droit du sang.

  3. Je renvoie les lecteurs à l’émission de TVL récente, qui explique les mécanismes qui bloquent toute réponse efficace. L’avocat F. di Vizio pose une excellente question (https://www.tvlibertes.com/le-samedi-politique-covid-19-f-di-vizio-lavocat-a-lorigine-de-la-perquisition-des-ministres-explique-tout): qui GOUVERNE ? Les politiques se cantonnent à l’administratif, et l’administratif fait du ‘politique’, de façon plus marquée encore au niveau européen.
    Cela rejoint les propos d’E. Zemmour jeudi soir: il est temps d’agir comme si la CEDH ou autres organes européens n’existaient pas. Avec toutefois un effet pervers attendu: les mesures iraient contre le peuple français, du fait délibéré des gouvernants…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services