Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Foi

Communion aux divorcés remariés : la doctrine ne peut être modifiée

Mgr Tadeusz Pieronek, archevêque émérite de Cracovie, doyen de théologie, expert en droit canon et grand ami de St Jean-Paul II, a été interrogé par la Fede Quotidiana. Extrait de a traduction effectuée par un lecteur du Forum catholique :

Excellence, est-il possible après le synode de donner la communion aux divorcés remariés civilement ?

Krakow_pieronekOn ne pouvait la donner avant, on ne peut la donner aujourd'hui, et on ne pourra donner demain la communion aux divorcés civilement remariés.” "Le motif en est simple. La doctrine de l’Église est claire sur ce point, immuable, et ne peut être modifiée. En changer signifie modifier l’Évangile et nous savons que cela, sauf à tomber dans l'hérésie ou l'apostasie, il n'est pas pensable d'en changer. En changer serait en outre une trahison de la Tradition de l'Eglise, chose que nous respectons jalousement, et personne, ni le pape ni le synode, est autorisé à le faire. Nous ne pouvons rien inventer, tout est écrit. De plus le synode est un organe de consultation, pas de décision. Quant à la communion aux divorcés-remariés, il est dit que le divorce est une rupture de sacrement, donc comment concilier rupture avec communion ? Qui divorce puis se remarie civilement sachant clairement ce qu'il fait est dans le péché, il se rebelle contre Dieu, et la communion ne peut être administrée à qui n'est pas en état de grâce.

En Pologne les exorcismes sont en augmentation. Qu'en est-il ?

"Aujourd'hui le Diable progresse librement, il est déchaîné. Cela vient de la faiblesse de la Foi et de nos doutes, et plus nous sommes faibles dans la foi, plus Satan en profite et se montre. La chute des valeurs chrétiennes le démontre, spécialement en Occident et la sécularisation progressive, ou pis encore la déchristianisation des coutumes, dans tant de champs de la vie sociale."

Le démon est entré dans l'Eglise ?

"L'action de Satan est de détruire l'Eglise mais il n'y parviendra pas, mais il essaie toujours. Satan est par nature contre l’Église et parfois, comme il arrive, il se sert d'hommes d’Église pour semer la discorde".

En Pologne, l'Eglise exerce encore un pouvoir, pourtant…

"Moi, je ne fais pas de politique. Je pense cependant aux récentes élections dans mon pays. Le parti Libéral qui gouvernait s'est progressivement gauchisé, intégrant sans aucune objection les directives de l'Europe, qui aujourd'hui ne s'inspirent plus souvent des valeurs chrétiennes et de la Tradition catholique et de notre pays. Et nous, en tant que polonais, nous devons aussi respecter nos particularités. Comme citoyens européens, nous avons non seulement la faculté, mais je dirais même le devoir de nous rebeller pacifiquement face à cette Europe qui est aujourd'hui guidée sur des fondements autres que ceux que nous voulons et en opposition aux valeurs chrétiennes, plus attentifs aux oligarchies financières qu'aux pauvres. Cette Europe ne tient pas plus compte des valeurs chrétiennes jusque dans ses lois. Ils ont réussi à islamiser le continent, nous nous trouvons face à une invasion islamique".

Orban agit-il bien ?

“Avec ses nombreuses limites, il cherche à sauver la Chrétienté en Europe".

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services