Bannière Salon Beige

Partager cet article

Communisme

Commémoration du soulèvement hongrois

Le 23 octobre 1956, le peuple hongrois manifeste contre le gouvernement pro-soviétique d’Erno Gero.  Très vite Imre Nagy est poussé au pouvoir par l’euphorie populaire et s’engage à rétablir les libertés. Le 4 novembre 1956, le gouvernement communiste d’URSS envoie des chars pour écraser la révolte populaire et patriotique. Après deux semaines de résistance héroïque, les insurgés sont massacrés. On comptera 200000 morts et des centaines de milliers de réfugiés.

50 ans après, la jeunesse patriotique et européenne rend hommage à l’héroïsme du peuple hongrois dans sa lutte contre le totalitarisme communiste. Cette résistance restera à jamais l’un des symboles de la lutte pour les patries charnelles et contre le totalitarisme. Aujourd’hui, plus que jamais, il importe de liquider les scories du post-communisme et d’apporter notre soutien à l’opposition nationale hongroise.

A l’appel de Europae Gentes, Chrétienté Solidarité, Rassemblement étudiant de Droite, Jeunesses Identitaires, une commémoration est organisée le samedi 28 octobre 2006 à 15h Place Saint Michel à Paris.

MJ

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

3 commentaires

  1. Marre des manif de Paris, pas moyen d’y aller… vous avez un peu pensé à Lyon ?

  2. Ce crime contre l’humanité reste impuni. Aucune enquête n’a été diligentée, aucun coupable inquiété.
    Les médias sont muets, la classe politique de même, Marie-George pérore à la télévision, tout va bien.
    Le mutisme des médias est une preuve qu’ils ne sont pas neutres. Ils sont des agents d’un plan préétabli. Comme l’écrit Pie XI dans “Divini Redemptoris”, il s’agit d’un silence “concerté”.
    L’inertie des instances internationales et des autorités judiciaires internationales prouve également leur partialité au profit du communisme assassin.

  3. il faut bien suivre les lieux de rendez vous sur les sites des organisations appellant à manifester car il se peut que le lieu de l amanif change règulièrement que cela soit selon l ebon vouloir de la Prèfecture ou pour des raisons de sècurité face à l aprobable contre manifestation musclée prèparée par nos amis les ” gauchistes rèunies”….

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services