Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Comment affaiblir Benoît XVI ?

Comment affaiblir le Pape, particulièrement avant l’ouverture du Synode sur l’Eucharistie ? Publier un "journal du conclave", prétendument tenu par un cardinal… resté anonyme. Histoire de montrer que bon, c’est Ratzinger qui a été élu, mais ç’aurait pu être un autre, donc ce qu’il dit est à relativiser…

Eh bien non : que ce cardinal parjure existe ou non, et que le Pape ait été élu à l’unanimité ou plus difficilement, n’importent en rien. Benoît XVI a été désigné par ses pairs, mais ne tient pas sa légitimité d’eux – il la tient du Père dans la vigne duquel Benoît est un humble travailleur, du Fils dont il est le Vicaire, et de l’Esprit qui a su oeuvrer dans le coeur des cardinaux.

Ces cardinaux auxquels Benoît XVI s’était adressé après son élection :

Vénérés frères, je vous adresse mes remerciements les plus personnels pour la confiance que vous avez placée en moi en m’élisant Evêque de Rome et Pasteur de l’Eglise universelle. C’est un acte de confiance qui constitue un encouragement pour entreprendre cette nouvelle mission, avec plus de sérénité car je suis persuadé de pouvoir compter non seulement sur l’aide indispensable de Dieu, mais également sur votre collaboration généreuse. Je vous en prie, ne me faites jamais manquer votre soutien !

L’hypothétique cardinal parjure pourrait-t-il relire cet appel sans rougir ?

HV

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.