Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Combat entre chrétiens au Liban

Un accrochage entre des partisans des Forces Libanaises de Samir Geagea et des membre du mouvement Marada (chrétien maronite allié de la Syrie) de Sleimane Frangié a eu lieu tôt ce matin au Nord Liban, faisant 2 morts (le responsable du bureau des Marada et un membre des FL) et 3 blessés (issus des FL). Les forces de sécurité ont par la suite arrêté le dénommé Ghassan Ghazi membre du Parti social nationaliste syrien (PSNS) suspecté d’être responsable de l’altercation et ont confisqué des armes de son domicile.

L’armée libanaise est intervenue afin de mettre un terme à l’affrontement entre ces deux clans chrétiens rivaux, et a mis en place des points de contrôle dans le secteur. Les Forces Libanaises avaient affiché des invitations à la messe annuelle célébrée en la mémoires des martyrs des FL et les partisans du Courant Marada ont déchiré ces affiches. Les membres des FL ont de nouveau collé des affiches au même endroit, et ont été surpris par des membres Marada armés qui ont tiré vers leur direction, ce qui a entraîné l’affrontement entre les deux partis.

Michel Janva

Partager cet article

4 commentaires

  1. Complètement dans leur bulle.
    A n’y rien comprendre.
    Il est vraiment inutile de suivre les péripéties de ces potentats locaux capables de nouer des alliances au grès des circonstances.

  2. Ca fait mal au coeur de voir les Chrétiens se battre entre eux. Comme s’ils n’avaient déjà pas assez de problèmes…

  3. Triste et inquiétant.Comme dirait Obélix: ils sont fous ces (Romains?).Nous avons la même chose en France mais jusqu’à présent on ne s’est pas entre-tués autrement qu’électoralement et verbalement entre nationaux des diverses nuances.
    Au Liban tout cela finira par un accord entre Israël et la Syrie sur le dos des chrétiens, comme l’a d’ailleurs prédit Kissinger.

  4. “A n’y rien comprendre.”
    C’est vrai si on oublie que, après que le déclenchement de la guerre en 1975 trouvait sa source dans des affrontements entre chrétiens et musulmans, la suite a vu les uns et les autres se déchirer en factions rivales, et même des alliances de circonstance se former entre milices musulmanes et milices chrétiennes.
    Si je me souviens, les milices de Samir Geagea et les Kataeb n’était pas très amies, à l’époque.
    Donc, il ne faut pas chercher une séparation trop “confessionnelle” entre belligérants.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services