Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Coller des affiches « Hollande démission » serait un outrage au chef de l’Etat

Lu sur medias-presse.info :

"On sait désormais le motif de la mise en garde-à-vue de quatre jeunes
Orléanais qui collaient des affiches « Hollande démission » : outrage
au président de la République
. La loi d’offense au président de la
République a été abrogée en août 2013 mais l’outrage continue de rester.
Voilà qu’encore une fois Hollande emboîte le pas à Sarkozy.  Ce dernier
avait réactivé le délit d’offense à la suite de l’affaire Hervé Éon,
condamné à 30 euros d’amende avec sursis pour avoir brandi une
affichette « Casse-toi pov’con! » lors de la visite de Sarkozy à Laval
en juillet 2008. A défaut d’utiliser le délit d’offense, passons au
délit d’outrage. C’est un bon moyen de faire taire ses opposants."

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services