Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Coller des affiches « Hollande démission » serait un outrage au chef de l’Etat

Lu sur medias-presse.info :

"On sait désormais le motif de la mise en garde-à-vue de quatre jeunes
Orléanais qui collaient des affiches « Hollande démission » : outrage
au président de la République
. La loi d’offense au président de la
République a été abrogée en août 2013 mais l’outrage continue de rester.
Voilà qu’encore une fois Hollande emboîte le pas à Sarkozy.  Ce dernier
avait réactivé le délit d’offense à la suite de l’affaire Hervé Éon,
condamné à 30 euros d’amende avec sursis pour avoir brandi une
affichette « Casse-toi pov’con! » lors de la visite de Sarkozy à Laval
en juillet 2008. A défaut d’utiliser le délit d’offense, passons au
délit d’outrage. C’est un bon moyen de faire taire ses opposants."

Partager cet article