Cinq nouveaux centres d’accueil d’immigrés vont ouvrir à Paris et en Ile-de-France

De Caroline Parmentier dans Présent :

Capture d’écran 2018-03-20 à 08.24.47"Le fiasco du centre de premier accueil (CPA) des migrants Porte de la Chapelle n’a pas servi de leçon. Créant un énorme appel d’air, cette structure s’est transformée en petite jungle de Calais en plein Paris, avec des agressions, des incendies, des démantèlements à répétition, un bidonville à ciel ouvert. 60 000 passages en 16 mois d’activité. 8 millions d’euros financés à 80 % par la ville de Paris et 20 % par l’Etat. Un fonctionnement délirant et hors de prix : 56 euros par place d’hébergement. […]

Le camp de la place de la Chapelle va être remplacé par cinq CAES (centres d’accueil et d’examen des situations) situés à Paris et en Ile-de-France, soit au total 750 places d’hébergement c’est-à-dire 66 % de plus. Un à Paris Porte des Poissonniers (150 places), un à Nanterre (100 places), un autre à Vaux-le-Pénil près de Melun (150 places), sans oublier Ris-Orangis (150 places dans l’Essonne) et Cergy-Pontoise (200 places). Le coût ayant été baissé à 30 euros, « cela nous permet de traiter davantage de demandes », se réjouit le préfet Cadot. Le dispositif sera complété par quatre autres centres d’accueil de jour à Paris. […]"

Laisser un commentaire