Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Chronique judiciaire

Lu dans Rivarol :

"Les faits s’étaient passés le 9 septembre 1996, voici exactement 10 ans. Dans une rue du centre-ville de Marseille, à quelques pas de la Canebière, un lycéen de 16 ans, Nicolas Bourgat, était tué d’un coup de couteau par Kthab El Hailoufi, alors âgé de 15 ans. […] Pour cet acte totalement gratuit, le meurtrier s’en était tiré avec 7 ans de prison ; le prix de la vie d’un jeune Français…

Ces années de prison ont-elles au moins servi à Kthab El Hailoufi à comprendre la monstruosité de son crime et à se mettre sur le droit chemin ? Il faut croire que non, puisque 10 ans plus tard, âgé de 25 ans, il vient d’être condamné, par le tribunal correctionnel de Marseille, à 4 ans d’emprisonnement, dont un avec sursis. En juillet dernier, il avait forcé la porte du domicile de sa sœur aînée, menacé d’égorger tout le monde, et enlevé sa jeune sœur, qui vivait là. Il voulait, disait-il, lui donner “une bonne éducation”.
Ce prétexte pourrait prêter à rire, de la part d’un Jeune qui, le mois précédent, avait agressé le directeur d’une école maternelle et une enseignante, qui refusaient de le laisser partir avec ses nièces de 2 et 4 ans et qui, toujours le même mois, avait frappé et mordu (!) sa petite amie. Il est donc retourné en prison. Quand il en sortira, que fera-t-il ?"

MJ (via Novopress)

Partager cet article

2 commentaires

  1. c’est sur il recommencera ! déchéance de la nationalité , expulsion , et fermeture un maximum des frontières voilà ce qu’il faut !

  2. Déjà, à l’époque, la famille de la jeune victime avait refusé toute « politisation » par le FN qui avait manifesté à Marseille…

Publier une réponse