Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Christine Boutin vs Philippe de Villiers

Dans Famille chrétienne, la présidente du Parti chrétien-démocrate s'en prend de nouveau au président du Mouvement Pour la France :

B "Nous avons plusieurs exigences en commun. Je pense à notre opposition au Pacs, au respect de la vie, à la bioéthique. Mais, contrairement à moi, Philippe de Villiers n’a jamais fait de ces questions un cheval de bataille. Cela n’est pas son étendard. Lui, c’est d’abord le souverainisme. Pour moi, au contraire, ces éléments sont essentiels. J’ajoute une dimension sociale qui me distingue de Philippe de Villiers : tout homme mérite le respect – le malade, le jaune, le noir, l’immigré ou le non-catholique." […]

Rappelons au passage que Mme Boutin était au gouvernement lorsque les droits des pacsés ont été étendus, l'IVG médicamenteuse votée (en l'absence des députés du PCD)… pour un "cheval de bataille", c'est plutôt un bourricot !

V "Comment a-t-il pu attaquer personnellement Nicolas Sarkozy – avec talent du reste – pendant des années et changer aussi vite d’attitude ? Il affirme rejoindre la majorité pour mieux défendre ses idées. Et pourtant, il n’a pas arrêté de dire l’inverse jusqu’à présent. Je ne sais pas comment il fait."

Sur ce dernier point, nous sommes bien d'accord avec Mme Boutin. Vient ensuite l'exigence de Mme Boutin :

"Moi, je ne continuerai pas à être loyale dans cette majorité si le PCD ne peut obtenir des élus. Pour les régionales, j’ai demandé quarante personnes en position éligible."

Rendez-vous dans quelques mois…

Partager cet article

17 commentaires

  1. « quarante personnes en position éligible »
    ça y est, elle a fumé la moquette!
    Elle se dit chrétienne, mais assurément elle n’a pas été confirmée!
    Je ne manque pas de charité chrétienne, je déplore simplement une situation manifestement dramatique!

  2. La cuisine (politicienne) Française à de beaux jours devant elle! Au moins un sujet de satisfaction.

  3. Au moins les choses sont claires maintenant : en avant derrière Carl Lang et Bernard Antony !!!

  4. Boutin et PDV ne sont que des fétus de paille,se disputant l’électorat Duquennoy.
    La vie n’est vraiment pas un long fleuve tranquille et les certitudes de vérité qui gonflent nos fétus de paille ne modifient en rien le courant France d’après.
    Bien au contraire, le courant apparait comme plus puissant puisqu’il emporte tout sur son passage.
    Où sont donc nos chouans prêts à tout risquer ?
    Ils ont été transformés en indiens au puy du fou , acteurs d’un spectacle historique.
    Triste époque Boutin et PDV ne sont que des bernard l’ermite dans la coquille cathos historiques.

  5. le Parti des Cocus Démocrates…
    Elle est soit franchement idiote (ce qu’il ne faut pas exclure) soit franchement malhonnête.
    La politique c’est un rapport de force, même si cela ressemble désormais beaucoup à une monarchie, on ne demande pas 40 élus, on force la main pour en avoir 60 d’élus.

  6. Bouai, bon, encore la gamelle, toujours la gamelle, voilà… moi je vais mettre en avant la qualité de mes lunettes pour en vendre plus – pub! -)) nan, vous ne ferez pas 2000 km pour ça –
    C’est le même principe…
    Toujours la même lancinante question, la même réalité têtue : que fait madame avec l’UMPS dans ce cas ???
    Ca me rappelle un coup tordu de madame (ben pas de preuve non plus, on peut effacer) il y a bien 15-17 ans: un metting en commun avec la candidate FN de Lyon (super, que je salue bien bas au passage si ça vient à elle) qui devait être clos par un discours de madame et de la candidate FN. Evidemment, il fallait s’y attendre, cette dernière n’a pas eu le droit de prendre la parole…
    Moi je, moi je, 40 candidats…

  7. PdV et C. Boutin :C’est la maxime bien connue, bonnet blanc et blanc bonnet! Toujours des effets d’annonce(s)… et puis un petit tour et ils s’en vont. Ils font ce qu’ils veulent, mais leurs positions ne changeront rien au déclin de la France.

  8. Concernant le Pacs, elle va un peu vite en besogne, hein, elle n’était pas toute seule à la manif anti Pacs.
    En revanche l’idée de compter les manifestants, c’était elle. Bilan de cette idée lumineuse : 100.000 participants selon la Police et autant selon les organisateurs, du jamais vu !
    Alors que sans ses foutues barrières de comptage, on aurait fait comme toute manif normal : 100.000 selon la Police, et cinq à dix fois plus selon les manifestants. Et là, je pense que ça changeait singulièrement l’avenir du Pacs (voire, ça l’enterrait).
    Plus sérieusement, Madame Boutin, pourriez-vous réserver vos piques à ceux qui sont réellement en porte à faux avec vous. Il n’y a pas de parti plus prêt de la Doctrine Sociale de l’Eglise que vous et Philippe de Villiers.
    Quel gachi, mais quel gachi.

  9. c’est sacrément l’hôpital qui se fout de la charité ! Et le travail du dimanche, c’est pas un truc social ça ?? Pour qui elle se prend, je me le demande. Qu’elle fasse dans les Yvelines ce qu’il fait en Vendée et on en reparle…

  10. Edouard,
    Vous oubliez Pierre Vial dans les leaders que vous voulez suivre :
    http://fr.metapedia.org/wiki/Pierre_Vial

  11. Il y avait plus de 200 000 manifestants contre le Pacs.
    Christine Boutin a joué donnant-donnant et utilisé les anti-pacs au détriment de la valeur « mariage ». Elle a accepté de dire qu’il n’y avait que 100 000 personnes en échange d’un bol de soupe.
    J’ai plusieurs amis qui étaient au niveau du pont où étaient installés les portiques pour compter les manifestants.

  12. Décidement beaucoup de personne n’ont pas très bien compris « la technique » de Mr de Villiers; Mme Boutin la première!
    Mr de Villiers c’est allié avec l’UMP juste pour les régionales afin de récupérer une région qui est à gauche! Actuellement vous avez 5 régions qui sont susceptible de passer à droite. Le MPF allié à l’UMP pour les pays de la loire ont l’opportunité de récupérer la région. Ainsi vous l’aurez compris récupérer des subventions, être plus libre, et pouvoir prendre des initiatives pour le département de Vendée.
    C’était pourtant simple à comprendre, mais c’est comme tout, il ne faut jamais réagir à chaud et prendre le temps de comprendre.
    Maintenant il est de bon ton pour madame Boutin de critiquer ainsi que le front national la présence du MPF pour les régionales mais eux que font ils? Ils divisent de nouveau la vraie droite nationale, et les journalistes s’engouffrent dans la brèche encore une fois pour nous diviser!
    Mais c’est vrai que l’UMP est très fort diviser pour mieux régner!

  13. Quand Christine Boutin affirme « J’ajoute une dimension sociale qui me distingue de Philippe de Villiers : tout homme mérite le respect – le malade, le jaune, le noir, l’immigré ou le non-catholique. », c’est un pur procès d’intention : la gestion de son conseil général le prouve. En réalité, elle essaie de le faire passer pour un dangereux ultralibéral (le malade) d’extrême droite (le noir, l’immigré).
    Cela dit, contrairement à elle il n’a pas encore été à un meeting de l’UOIF, la filiale des frères musulmans en France si chère à Nicolas Sarkozy. Et il n’appelle pas de ses voeux au vote des étrangers aux municipales.
    Hormis la DSE, qu’ils ne comprennent probablement pas de la même façon, ils n’ont plus grand-chose en commun.
    Villiers n’est plus tout à fait souverainiste, puisqu’il veut désormais (faute de pouvoir faire mieux semble-t-il) réformer l’Europe et non la détruire. Ce qui correspond d’ailleurs au souhait des Français. (en tout cas en ce moment). Mme Boutin à un métro de retard.
    @ Jano : on ne part pas à la bataille pour perdre. Rien n’est écrit à l’avance. Il faut essayer, et quelqu’un finira bien par y arriver.

  14. Boutin comme Villiers, en voilà deux qui se sont bien fichu de ceux qui leur avaient fait confiance.
    Aux oubliettes, et vite.

  15. Pitie, epargnez ces vieilles guerres tribales.

  16. la ligne d’horizon est… dans le tout électoral identifié à la vérité, pour les vainqueurs de la guerre civile de 1789. (…)
    Le « spectacle » continue à cause de l’Eglise qui est concubine de la Révolution depuis le compromis historique du Concordat de 1801, obligé (?) mais jamais remis en cause, et du Ralliement des années 1890…
    Il faudra bien un jour, que l’Eglise épouse mystique du Christ (Ressuscité s’entend !) « ne couche plus » avec la démocratie, le suffrage universel et la république.
    En attendant, le spectacle ne se joue que parce qu’il y a des spectateurs, honte à nous !
    Arrêtons de voter plutôt que de bêler. Travaillons au renversement de la table institutionnelle, pour ne pas être couverts de honte dans la mémoire des générations à venir.
    Soyons des Saints : il s’agit de transmettre et de vivre dans la Foi catholique, sans la réduire à une idéologie de substitution.
    Le minimum pratique : halte à notre « praxis » électorale qui fait le système perdurer et légitimé.
    Fuyons les ersazts collabos du système : Antony, le Vicomte, Boutin et consorts.
    formation, contact : http://www.viveleroy.fr
    [email protected]

  17. Ce serait pas mal que Famille Chrétienne faisse un effort pour arrêter d’être le porte-voix du PCD et s’ouvre un peu aux autres mouvements pro-famille… notamment en ayant la courtoisie de donner un droit de réponse au MPF (via Véronique BESSE par exemple).

Publier une réponse