Christine Boutin prévoit un autre choc pour le gouvernement : le choc de la rue

Réaction de Christine Boutin :

Boutin manif"Le texte de loi sur le mariage homosexuel a été hâtivement voté par les Sénateurs, et ce sans scrutin public, incapables qu’ils sont d’assumer leur vote. Cet affront honteux à la démocratie révèle une fois de plus le malaise autour de ce projet sans débat qui divise les Français. »

« Nous ne nous laisserons pas abattre ! Si la classe politique est incapable d’écouter ceux dont elle détient son pouvoir, c’est le peuple qui le lui rappellera sans désarmer, avec toujours plus de force et de conviction. »

« Tout le bruit mené autour du prétendu choc de moralisation du gouvernement ne trompe personne : comment parler de moralisation quand on n’écoute même pas les citoyens dont la confiance dans les politiques s’émousse chaque jour d’avantage ? Je prévois un autre choc pour le gouvernement, bien réel celui-là : le choc de la rue, de tout un peuple lassé de ce gouvernement qui le méprise ouvertement. »

« Nous ne lâchons rien ! La procédure politique n’est pas encore finie : il reste une deuxième lecture devant l’Assemblée Nationale et le recours devant le Conseil Constitutionnel. N’oublions pas 1984 ! Nous mènerons jusqu’au bout ce combat pour la famille et l’avenir de notre pays. C’est la démocratie que nous défendons ! Tous à Paris le 26 mai ! »

6 réflexions au sujet de « Christine Boutin prévoit un autre choc pour le gouvernement : le choc de la rue »

  1. Chronophage

    Il faut se battre.
    Mais l’exemple de 1984 n’edst pas le plus pertinent. En 1984, après que la loi SAVARY, nationalisant l’Enseignement Catholique eut été retirée sous la pression de la rue, l’épiscopat s’étant alors très peu engagé, encore moins qu’actuellement, ce fut l’épisocopat quia ccepta ensuite une nationalisation de l’enseigenement catholique, par cession en douce à l’Education Nationale de toute possibilité de contrôle de la formation des maîtres et enseignants, , des programmes, des horaires de catéchèse, des carrières des enseignants, etc……et de l’égalité de financement des locaux et installations.
    Bref, ce que nous catholiques avions obtenu e, 1984 , fut lâché et bradé par nos dirigeants.
    Mme BOUTIN que pèsera t elle quand l’UMP qui a contribué à faire passer le texte TAUBIRA au Sénat, tentera de transformer la loi Taubira en Union Civile ?
    Moi je n’oublie pas 1958 : les Je vous ai compris” de la droite me rappellent les Vergiss mich nicht de la chanson de Brassens ”les deux oncles”…….
    La rue c’est utile, à condition qu’il y ait une traduction politique et un système (système électoral et partis) qui permette cette traduction. Nous en sommes loin.

  2. Jean Theis

    Comme conseillé ce matin par LMPT j’ai vidé mon livret A. Et alors ? J’ai fait le virement sur un autre compte qui m’appartient et que le gouvernement peut saisir à n’importe quel moment (il suffit d’une loi votée en vivesse à main levée).
    Leur pouvoir vient qu’ils ont mis leurs biens à l’abri à l’étranger, et que nous, nous ne le pouvons pas et savons même pas comment faire !

  3. pm

    Ce n’est pas d’hier que le peuple est méprisé par les voyous, issus de la bourgeoisie, qui ont spolié le pouvoir au moment de leur révolution française. La république et la démocratie ne sont et n’ont toujours été que des écrans de fumée pour maintenir au pouvoir cette oligarchie. Celle-la même qui a enseigné le mensonge au peuple par le biais de son éducation dite nationale et qui continue de le faire. Bien sûr, les valeurs de la république contenue dans la nuit du 4 août 1789, alors que ce type de régime n’existait même pas, sont toujours données en exemple pour légitimer le régime ! L’abolition des privilèges, quel grand jour !!! Qu’en est-il aujourd’hui ?Lorsque le scandale de la caste oligarchique s’étale partout, comptes en Suisse, paradis fiscaux,… Ils sont beaux ces donneurs de leçons qui emmènent dans leur sillage leurs clients du sénat ! Dire qu’il a fallu attendre 2013 pour se rendre compte de la supercherie ! Pourtant, durant la Première Guerre mondiale, on aurait pu s’en douter. Mais l’union sacrée de Poincaré a fait taire les vérités et définitivement à partir du 6 février 1934. Depuis, élections après élections, rien ne change et la caste se maintient. Mais cette fois, cela commence à sentir mauvais pour elle, et montre son vrai visage, comme ça été le cas le 24 mars dernier.

  4. Florence

    Jean Theis
    le gouvernement prélèvera en priorité les dépôts à vue : comptes courants et livrets ( A, développement durable etc.). Toute l’épargne liquide est concernée car c’est ce qu’il y a de plus facile à ponctionner en cas de besoin. Votre livret A n’était pas plus à l’abri que votre compte courant.
    Je pense également qu’il faut fractionner ses dépôts sur plusieurs banques. Comme on l’a vu à Chypre, les petits dépôts ont fini par être écartés de la ponction obligatoire.

  5. Esperanza

    @ jean Theis: bravo d avoir vidé votre livret A. Pour ma part je pensais que nous allions tous le faire à une date précise.
    Vous écrivez : et alors ?
    Sachez que le contenu des livrets A représente un manne pour le gouvernement, contrairement aux comptes courants qui eux ne profitent qu’à la banque. Soyez sur que le message est fort. Et multiplié par un million ils vont le sentir et seront obligés d’en parler. Achetez de l’or à la place, surtout pour les livrets A des enfants, d’ici qu’ils en aient besoin, que vaudra cette vilaine monnaie de papier ?

Laisser un commentaire